Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Manuel Valls : pour Fleur Pellerin, le Premier ministre "a la carrure pour accéder aux plus hautes fonctions"

Reconvertie en femme d’affaires, l’ancienne ministre de la Culture s’apprête à lancer un fonds d’investissement franco-coréen. Invitée de Léa Salamé sur France Inter ce jeudi 6 octobre, Fleur Pellerin a commenté la campagne présidentielle. Pour elle, Manuel Valls a toutes les capacités pour devenir chef de l’Etat.

Soutien. Débarquée du gouvernement en février dernier, Fleur Pellerin s’est reconvertie depuis. L’ancienne ministre de la Culture est bien loin de son engagement politique puisqu’elle s’apprête à lancer un fonds d’investissement franco-coréen. Sur les ondes de France Inter, la super-diplômée est toutefois revenue sur son éviction. "J’ai toujours eu consciences que par définition, être ministre, servir un gouvernement, c’était avoir un bail précaire", a-t-elle déclaré ajoutant qu’aujourd’hui elle a "tourné la page".

Sur la campagne présidentielle, Fleur Pellerin a vanté les qualités de Manuel Valls. Si le Premier ministre reste fidèle au chef de l’Etat, "il a la carrure, l’envergure pour un jour prétendre aux plus hautes fonctions" estime l’ancienne ministre de la Culture. "Le timing est un peu compliqué pour 2017 mais oui c’est quelqu’un que je soutiendrais", a ajouté Fleur Pellerin.

Manuel Valls bientôt candidat à la présidentielle ?

Le timing est effectivement un peu serré pour Manuel Valls. Si le Premier ministre ne croit plus ou très peu à la victoire de François Hollande en 2017, il a promis de lui rester loyal jusqu’au bout. En revanche pour 2022, l’élu socialiste pourrait se lancer dans la course à l’Elysée. En attendant, ce sont ses terres franciliennes qu’il souhaite reconquérir. En août dernier, Le Point révélait que Valérie Pécresse s’attendait à affronter l’ancien maire d’Evry en 2021 pour les régionales en Ile-de-France

Manuel Valls : pour Fleur Pellerin, le Premier ministre
Fleur Pellerin soutiendrait Manuel Valls s’il se présentait à l’élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire