Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls : son pléthorique service de protection de 12 policiers

Depuis son départ de Matignon, Manuel Valls bénéficie de la part du Service de la protection d’un contingent de 12 policiers. Habituellement un ancien Premier ministre doit se contenter au maximum de 4 policiers pour assurer sa sécurité.

Dépouillé des apparats du pouvoir depuis sa démission de Matignon, Manuel Valls ? À peine avait-il abandonné les ors de la République pour se jeter dans la mêlée de la primaire de la gauche qu'on voyait l’ancien Premier ministre tirer lui-même sa valise et porter son manteau sur le quai de la gare avant de s’engouffrer dans le TGV Paris-Montbéliard. Direction Audincourt, dans le Doubs, pour son premier meeting de candidat où il se fera d’ailleurs sermonner sans ménagement par une militante socialiste.

Le symbole était fort pour celui qui jure être un "challenger" dans la primaire de la gauche. Oui mais voilà, Manuel Valls n’est pas un candidat tout à fait comme les autres. En tant qu’ancien Premier ministre, il a droit au Service de la protection (ex-SPHP), qui dévolue normalement 4 fonctionnaires de police – maximum – pour assurer la sécurité de tout ancien locataire de Matignon.

12 policiers au lieu de 4

Selon une information révélée par l’hebdomadaire Le Point, Manuel Valls bénéficie pourtant d’une protection renforcée pour lui-même et son épouse. Au lieu des 4 policiers habituels, ce sont pas moins de 12 fonctionnaires qui sont chargés de le protéger.

La raison ? L’Unité de coordination de la lutte antiterroriste a réévalué la "menace" sur Manuel Valls à 2 sur une échelle décroissante de 4. L’ancien maire d’Évry peut donc faire campagne entouré de 12 gardes du corps sans que cela impacte le budget alloué aux candidats à la primaire.

Manuel Valls : son pléthorique service de protection de 12 policiers
En raison d'un niveau menace élevé, Manuel Valls est protégé par 12 policiers / ©maxppp
Ajouter un commentaire