Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Manuel Valls : son tacle contre les journalistes "enfermés dans le système"

Alors qu’il doit dévoiler ce 14 décembre son équipe de campagne, Manuel Valls a réuni hier soir à La maison de la chimie quelque 200 parlementaires, élus et proches. À des journalistes qui lui demandaient s’il n’était pas le "candidat du système", il a répondu que ce sont les médias qui représentent le système dont "les Français ne veulent plus."

Antisystème, Manuel Valls ? L’ancien Premier ministre et désormais candidat à la primaire de la gauche doit présenter ce 14 décembre son équipe de campagne et déposer ses parrainages devant la haute autorité de la primaire. Il réunissait hier à La maison de la chimie quelque 200 parlementaires, élus et proches parmi lesquels les ministres Jean-Yves Le Drian et Patrick Kanner ainsi que plusieurs secrétaires d’État, alors que dans le même temps son adversaire Vincent Peillon réunissait ses propres soutiens à la Gaité Lyrique.

Apparu souriant et détendu, Manuel Valls s’est tout de même fendu d’une pique adressée à des journalistes qui lui demandaient s’il était le "candidat du système" en raison du soutien de plusieurs ministres et si sa posture de candidat challenger n’était pas "contre-productive." 

Système "dont les Français ne veulent plus"

"Ça ce sont vos questions, c’est vous qui êtes enfermés dans le système, a rétorqué le candidat face à la caméra de LCI. C’est vous qui représentez le système, ce dont les Français ne veulent plus." Une réponse pour le moins cinglante mais dite avec le sourire que Valls s’est d’ailleurs empressé d’adoucir en reconnaissant la nécessité des médias dans le processus démocratique. "C'est grâce à vous qu'on peut convaincre, mais c'est toujours le même questionnement. Moi je veux convaincre les électeurs."

"Ça va décoiffer"

"Vous allez voir, ça va décoiffer", a-t-il ensuite lancé, répétant ne pas être "le favori" mais "le challenger" de la primaire. Un journaliste le relance alors sur cette petite phrase pour savoir si "Ça va décoiffer" est l’équivalent du "Je vais casser la baraque" utilisé par François Fillon durant la primaire. Mais la question a encore le don d’agacer Valls : "Vous voyez, vous n'êtes que dans cela. Plus vous êtes dans cela, plus les Français ne supportent plus le système."

Manuel Valls : son tacle contre les journalistes
Manuel Valls s'est agacé contre des journalistes qui lui demandaient s'il était le "candidat du système" / ©LCI
Ajouter un commentaire