Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Marine Le Pen - Emmanuel Macron au second tour, la présidente du FN s'y voit déjà

Invitée de Radio Classique et Paris Première ce 20 janvier, Marine Le Pen a réagi à la montée en puissance d’Emmanuel Macron dans les intentions de vote pour l’élection présidentielle. Loin de redouter le fondateur d’En Marche ! la patronne du Front national appelle au contraire de ses vœux un second tour face à Emmanuel Macron.

"Une hypothèse tout à fait crédible." C’est en ces termes que Marine Le Pen envisage la possible qualification d’Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. Invitée de Radio Classique et Paris Première ce 20 janvier, la patronne du Front national réagissait au récent sondage du Cevipof qui la situe en tête des intentions de vote avec 25 % des voix devant un François Fillon en baisse et un Emmanuel Macron qui continue de progresser fortement.

Marine Le Pen redoute-t-elle l’ancien ministre de l’Économie ? À défaut de mépriser un candidat qui s’avère bien plus sérieux qu’initialement prévu, elle appelle au contraire de ses vœux un second tour entre elle-même et le fondateur d’En Marche ! "Je pense qu’on assiste aujourd’hui à une vraie recomposition de la vie politique française", a-t-elle expliqué au micro de Guillaume Durand. Au-delà du clivage classique entre la droite et la gauche, qu’elle juge "artificiel", Marine Le Pen estime que "le vrai clivage" se situe dorénavant "entre les patriotes et les mondialistes."

François Fillon, ce "mondialiste honteux"

Compte tenu de ce nouveau paradigme, la candidate ne cache donc pas sa préférence pour Emmanuel Macron qui "symbolise", à ses yeux, "totalement" le mondialisme. François Fillon en prend pour son grade : "Il y a une sorte de primaire entre les mondialistes. Sauf qu’Emmanuel Macron a un avantage sur François Fillon. C’est que François Fillon est un mondialiste honteux alors qu’Emmanuel Macron est un mondialiste décomplexé. Oui, je pense qu’il y a aujourd’hui plus de chances de voir un second tour entre une patriote décomplexée et un mondialiste décomplexé que le mondialisme honteux que représente François Fillon."

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen au second tour face à Emmanuel Macron ? Elle en rêve
La patronne du Front nationale estime qu'elle a plus de chance d'affronter Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle que François Fillon / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News