Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Marine Le Pen souhaite voir Alain Juppé remporter la primaire face à Nicolas Sarkozy

En marge de son déplacement au Sommet de l’Élevage, Marine Le Pen a laissé entendre qu’elle préférerait affronter Alain Juppé plutôt que Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle. En souhaitant la victoire du maire de Bordeaux à la primaire de la droite et du centre, la candidate frontiste fait peut-être un pari risqué.

Marine Le Pen est sortie de son habituel silence sur la primaire de la droite et du centre. La présidente du Front national, qui avait appelé ses électeurs à se détourner de la primaire, a laissé entendre qu’elle préfèrerait très nettement voir Alain Juppé l’emporter sur Nicolas Sarkozy. Et ainsi affronter Alain Juppé au second tour de l’élection présidentielle, qu’elle est convaincue d’atteindre. Réelle estime ou tactique politicienne ? En tous les cas, l’émotion sera de courte durée : comme il fallait s’y attendre, si Marine Le Pen penche en faveur d’Alain Juppé, c’est pour mieux descendre Nicolas Sarkozy. ‘’La campagne peut plus tourner sur des sujets de fond avec Alain Juppé plutôt que face à Nicolas Sarkozy qui va être dans l’insincérité permanente, à dire tout et n’importe quoi’’, explique-t-elle à Itélé en marge de son déplacement au Sommet de l’élevage.

Évitons une campagne monotone

Et Marine Le Pen d’enfoncer le clou. ‘’Il ne croit pas un mot de ce qu’il dit Nicolas Sarkozy, donc si c’est pour faire une campagne qui consiste en permanence à le ramener à ses échecs, à ses mensonges, à ses manipulations politiques… c’est vrai que sur le fond c’est moins intéressant’’, siffle-t-elle encore. De deux mots, mieux vaut choisir le moindre, et tant qu’à faire, autant choisir celui qui apporte le plus de challenge.  En effet, assurée d’être au second tour dans tous les cas de figure selon les derniers sondages, Marine Le Pen pourrait se retrouver en difficulté dans le cas d’un duel avec Alain Juppé aux portes de l’Élysée. Le maire de Bordeaux est plébiscité par 31% des Français, à six points devant la candidate frontiste (24%). Vouloir affronter Alain Juppé au second tour tiendrait-il du pari risqué ? 

Marine Le Pen
Marine Le Pen souhaite qu'Alain Juppé remporte la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire