Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Marine Le Pen veut la fin de l’éducation gratuite pour les étrangers ''Une pompe aspirante pour l'immigration'' (Exclu)

La candidate du Front national à l’élection présidentielle entend supprimer la gratuité de l’éducation et des prestations sociales pour les étrangers et leurs enfants vivants en situation irrégulière sur le territoire français. Pour les étrangers régularisés, Marine Le Pen compte également revenir sur la loi, pourtant inscrite dans la Constitution.

C’est la grande annonce du jour. Invitée ce jeudi matin par l’institut de sondage BVA, Marine Le Pen a exprimé son intention de revenir sur la gratuité de l’éducation pour les enfants de parents étrangers. La candidate du Front national pour l’élection présidentielle juge que la gratuité systématique de l’école est ‘’une pompe aspirante de l’immigration’’. ‘’Je suis pour qu’on ne scolarise plus obligatoirement et gratuitement les enfants de parents clandestins parce que je pense que cette scolarisation gratuite est une pompe aspirante de l’immigration’’, à laquelle il ‘’faut mettre fin’’, explique-t-elle au micro de Non Stop Politique.

Interrogée en marge de sa visite, annuelle, sur le marché de Noël des Champs Elysées à Paris, Marine Le Pen juge qu’il ‘’n’y a aucune raison que les Français prennent en charge financièrement la scolarisation de gens qui violent la loi française, qui viennent sans nous demander l’autorisation et qui se maintiennent en violation de la loi française’’, explique-t-elle encore.

Pas d’accès aux prestations sociales ni à l’école avant un ‘’délai de carence’’ pour les étrangers régularisés

Au passage, la candidate frontiste en a profité pour tacler son principal rival dans la course à l’Élysée, François Fillon. ‘’M. Fillon avait dit que nous sommes un pays en faillite, il y a largement contribué il faut bien le dire, et moi je pense que la solidarité nationale doit d’abord se concentrer et bénéficier aux Français qui l’ont construite, qui ont cotisé, dont les parents ont cotisé, ça me paraît normal et légitime’’, ajoute-t-elle.

Les enfants de parents sans papiers ne seraient pourtant pas les seuls à être touchés par cette nouvelle mesure. Les enfants de parents étrangers, bien que régularisés, auraient eux-aussi de nouvelles obligations à remplir avant de pouvoir scolariser leurs enfants. ‘’Pour avoir droit à l’accès à la gratuité, il faut avoir cotiser un certain temps’’, explique-t-elle encore. Ainsi, Marine Le Pen réfléchit à mettre en place ‘’un délai de carence pour les étrangers en situation légale, je pense qu’il faut qu’il y ait un certain temps de cotisation de leur part avant d’av oir accès à toute une série de services publics, comme le service public de l’éducation ou de dispositifs de protection sociale.

Toutefois, comme le rappelle à juste titre Le Monde ce jeudi, le droit à l’éducation est reconnu constitutionnellement en France depuis 1946. Le texte précise que ‘’Tout enfant résidant en France doit, dès 6 ans, étudier au sein d’un établissement scolaire public ou privé jusqu’à l’âge de 16 ans, sous peine de poursuites pénales à l’encontre des parents’’. Un détail que semble avoir oublié Marine Le Pen.

Marine Le Pen
Marine Le Pen veut supprimer la gratuité de l'éducation pour les enfants étrangers / ©Non Stop Politique
Ajouter un commentaire