Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Najat Vallaud-Belkacem en colère contre Emmanuel Macron

La candidature d'Emmanuel Macron met "en colère" la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem. Elle trouve François Hollande plus légitime pour un nouveau mandat.

Najat Vallaud-Belkacem reste fidèle au Président de la République François Hollande contre vents et marées. Interrogée sur la candidature d'Emmanuel Macron par Midi-Libre avant une visite à Florensac dans l'Hérault, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem affirme "être en colère". Elle trouve au contraire légitime que François Hollande brigue un nouveau mandat.

La candidature de l'ancien ministre de l'Economie, Emmmanuel Macron, "n'aura pour effet que d'empêcher potentiellement la gauche d'être au second tour", estime Najat Vallaud-Belkacem. Alors qu'il se présente comme un candidat "anti-système", la ministre a répondu qu'il s'agissait d'une "posture facile dans le climat actuel".

François Hollande est plus "légitime"

Najat Vallaud-Belkacem reste malgré tout silencieuse sur l'éventuelle candidature du Président de la République : "C'est à François Hollande de continuer à défendre le projet qu'il a porté pendant cinq ans...", affirme l'ancienne porte parole du gouvernement.

"Qu'est-ce qui est cohérent, qu'est ce qui est légitime ? Ce qui me semble parfaitement légitime, c'est que le président sortant a mené une bataille rude pour redresser le pays, puisse solliciter à nouveau les suffrages de nos concitoyens", a-t-elle affirmé dans les colonnes du journal Midi-Libre. "Ce n'est pas moi de dire" si le Président de la République ira à la primaire de la gauche, "mais j'estime nécessaire que le Président sortant assume, avec fierté, le bilan qui a été le sien".

Najat Vallaud-Belkacem en colère contre Emmanuel Macron
La candidature d'Emmanuel Macron met "en colère" Najat Vallaud-Belkacem. / ©maxppp
Ajouter un commentaire