Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Dupont-Aignan promet le "charter" aux imams opposés à son "contrat"

En meeting ce mercredi 7 décembre à la Mutualité de Paris, Nicolas Dupont-Aignan a longuement évoqué la question de l’Islam devant ses militants. Il souhaite signer un accord en "six points" avec les imams.

La prochaine présidentielle approche à grands pas. Dans moins de cinq mois, un nouveau président de la République sera élu. Pour l’heure, la campagne bat son plein. François Fillon a été élu à la primaire de la droite et du centre. A gauche, les candidatures se multiplient en vue de la primaire qui se déroulera les 22 et 29 janvier prochains. Ce jeudi 8 décembre, Marine Le Pen s’est rendue au marché de Noel des Champs-Elysées, déclarant vouloir supprimer la gratuité de l'éducation et des prestations pour les étangers et leurs enfants vivants en situation irrégulière sur le territoire français. 

La veille, c’était au tour de Nicolas Dupont-Aignan de tenter de faire entendre sa voix, et d'appeler à voter pour lui. A la Mutualité, le candidat gaulliste a proposé à ses militants un meeting 100% connecté. Debout, sans fiche et sans prompteur, et devant près de 800 personnes, Nicolas Dupont-Aignan a d’abord fait un discours d’une trentaine de minutes. Il a ensuite répondu aux questions du public, mais aussi aux internautes qui pouvaient interroger le candidat à la présidentielle via Twitter ou Facebook.

Nicolas Dupont-Aignan propose un "contrat" aux imams

Lors du meeting, le candidat de Debout la France s’est longuement exprimé sur l’Islam. Nicolas Dupont-Aignan a alors déclaré qu’il y avait "une civilisation à défendre" et que c’était "aux religions de s’adapter aux lois de la République". Et le député de l'Essonne de poursuivre : "Je propose comme cela a été fait avec la religion catholique, comme cela a été fait avec les rabbins et bien on va signer un contrat avec les imams. Un contrat en six points." Nicolas Dupont-Aignan en a cité cinq : "Interdiction des financements à l’étranger, pas d’obligation du voile, possibilité de renoncer à la religion, égalité homme/femme, étourdissement des animaux avant l’abattage, etc ..." Avant d’ajouter : "Si vous acceptez ces six points et que vous les respectez, on ouvre la mosquée et on la surveille. Si vous la refusez et bien c’est le charter. Et c’est comme ça et on ne discute pas." Une proposition visiblement très bien accueillie par les militants, qui ont vivement applaudi leur candidat.

Nicolas Dupont-Aignan promet le
Nicolas Dupont-Aignan propose de signer un contrat avec les imams / ©maxppp
Ajouter un commentaire