Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Hulot "regrette" d’avoir renoncé à la présidentielle 2017 selon ses proches

Nicolas Hulot frustré de ne plus participer à la course à la présidentielle ? C’est ce que laisse entendre ses proches qui se sont confiés au Parisien ce lundi 17 octobre. L’ex-vedette de télévision ne vivrait pas très bien sa renonciation à être candidat à la présidentielle de 2017.

Regrets. Alors que Nicolas Hulot avait envisagé un temps de se présenter à l’élection présidentielle de 2017, l’homme fort de l’écologie en France s’est rétracté en juillet dernier. Selon ses proches, interrogés par Le Parisien, l’ancien envoyé spécial de François Hollande pour la protection de la planète souffre  de cette décision. "Il ne va pas très bien", indique l’un d’eux. "Cela reste une frustration terrible pour lui, j’en suis persuadé. Il a des regrets", continue l’eurodéputé écologiste Pascal Durand, l’un de ses fidèles.  "Nicolas est replié en famille. Je pense qu’il a vécu l’épisode avec beaucoup de douleur", ajoute-t-il.

Pour Nicoals Hulot, renoncer à l’élection présidentielle était "la décision la plus dure qu’il ait eu à prendre"

"Cela nous a fait du mal à tous. A lui, le premier. Il nous a dit un jour que c’était la décision la plus dure qu’il avait eu à prendre de toute sa vie", souligne Pascal Durand  qui ajoute que "sa renonciation est une plaie, une souffrance"  Après avoir créé la surprise, notamment auprès des militants écologistes, en annonçant son désistement,  Nicolas Hulot a laissé un goût amer chez les Verts. "Quand je vous la primaire d’EELV… C’est tout ce que nous n’aurions pas fait. Pour nous, la présidentielle, ce n’était pas une petite histoire. Mais une armée ne peut pas rester en place si son général est parti", regrette Jean-Paul Besset, cofondateur d’Europe Ecologie-Les Verts. Reste à savoir qui Nicolas Hulot va soutenir maintenant. Le vainqueur de la primaire écologiste ou un autre concurrent engagé dans la course à la présidentielle ? 

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot "regrette" et "souffre"de sa renonciation à l’élection présidentielle 2017 / ©maxppp
Ajouter un commentaire