Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy – Alain Juppé : les sondages n’arrivent pas à les départager

Ce jeudi 3 novembre se tient le second débat de la primaire de la droite et du centre. Un moyen pour les sept candidats de se départager de leurs adversaires. Car si Alain Juppé continue de creuser l’écart avec le reste de ses camarades, Nicolas Sarkozy le suit de près… ou de loin. En effet, l’avance du maire de Bordeaux diffère selon les sondages.

Sondages relatifs. Alain Juppé fait-il réellement la course en tête loin devant le reste de ses concurrents ? C’est ce que semble affirmer un sondage Elabe publié le mercredi 2 novembre pour l’Opinion et BFMTV. Au premier tour, le maire de Bordeaux est crédité de 39% d’intentions de vote et devance Nicolas Sarkozy. Le sondage indique que l’ancien chef de l’État est en nette baisse avec 27% d’intentions soit 5 points de moins. Suivent ensuite François Fillon (15%, +4), Bruno Le Maire (11%), et Nathalie Kosciusko-Morizet (5%). Au second tour, Alain Juppé rafle la mise avec 61% d’intentions de vote contre Nicolas Sarkozy, 39%. Même si l’ancien président de la République est en tête auprès des sympathisants des Républicains (52% contre 48% pour l’ex-Premier ministre), il n’arriverait pas à vaincre l’édile de Bordeaux.

Des sondages qui varient un jour sur l’autre

Des sondages contradictoires car la veille, le mardi 1er novembre, un sondage Ifop-Fiducial pour ITélé, Paris Match et Sud Radio indiquait que Nicolas Sarkozy gagnait 2 points au premier tour à 31% d’intentions de vote quand Alain Juppé en perdait à 37%. Depuis l’enquête Cevipof réalisée par Ipsos pour le Monde le 26 septembre, l’ancien chef de l’État n’avait pas enregistré une telle hausse.  

L’avance d’Alain Juppé tout comme la baisse de Nicolas Sarkozy semblent changer un jour sur l’autre selon les sondages. A noter que les deux sondages ont été réalisés sur la même période. Du 18 au 31 octobre pour le sondage Ifop-Fiducial et du 18 octobre au 2 novembre pour le sondage Elabe.Ce jeudi 3 novembre se tient le second débat de la primaire de la droite et du centre. L’occasion pour le maire de Bordeaux de conforter son avance ou au contraire de permettre à Nicolas Sarkozy de rattraper son retard ? 

Primaire à droite : le clan Juppé soupçonne les proches de Nicolas Sarkozy de vouloir tricher
Les chiffres varient un jour sur l’autre concernant l’avance d’Alain Juppé sur Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire