Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy : Alain Juppé vainqueur de la primaire, ses électeurs voteront Marine Le Pen

Alain Juppé distance Nicolas Sarkozy dans la course à la primaire de la droite et du centre. En cas de défaite de l’ancien président, ses soutiens semblent prêts à tout pour éviter la victoire du maire de Bordeaux, quitte à voter pour Marine Le Pen.

Nicolas Sarkozy et Marine le Pen, même combat ? À en croire les soutiens de l’ancien président, à peu de choses près. C’est ce qui ressort des témoignages recueillis par La Nouvelle Edition auprès des militants venus assister au meeting de Nicolas Sarkozy au Zénith dimanche soir.

Le constat est sans appel : si Nicolas Sarkozy échoue à remporter la primaire de la droite et du centre, leurs voix iront au Front national plutôt qu’à Alain Juppé. Jugé ‘’trop fluctuant’’, ‘’trop fatigué’’, voire même ‘’psychorigide’’, le maire de Bordeaux est loin de faire sensation parmi les militants sarkozystes. Certain à regret, d’autres avec conviction, assurent préférer voter pour Marine Le Pen ou pour Nicolas Dupont-Aignan. Un constat qui va donner du grain à moudre à ceux qui reprochent à Nicolas Sarkozy de mener une campagne sensiblement proche de celle de l’extrême-droite.

Nicolas Sarkozy, une campagne d’extrême-droite ?

Depuis son entrée officielle dans la course à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy est régulièrement accusé de mener une campagne d’extrême-droite. Avec des discours toujours plus offensifs sur les questions de l’identité, de l’immigration et de l’assimilation, thèmes cher aux militants d’extrême-droite, l’ancien président parviendrait à séduire un électorat frontiste indispensable à sa victoire. En effet, toujours distancé par Alain Juppé dans les sondages, Nicolas Sarkozy compte sur une réserve de voix, le ‘’vote caché’’, pour faire pencher la balance en sa faveur.

Et les sympathisants du FN semblent tout à fait prêts à voter pour l’ancien président. Dans un récent sondage, les sympathisants d’extrême-droite sont 39% à se prononcer en faveur de Nicolas Sarkozy, contre 35% pour Alain Juppé. Une stratégie qui paie pour l’ancien président. 

Alain Juppé - Marine Le Pen
Les soutiens de Nicolas Sarkozy déterminés à voter Marine Le Pen plutôt qu’Alain Juppé / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par Monder CHADI, le lundi 10 octobre à 21:51
Primaire 2017
Je voterais pour Alain Juppé , à l'heure actuelle c'est le seul qui pourra redonner à la France sa grandeur , ça ne sera ni le guignole Hollande, ni le fourbe Sarkozy, ni l'hystérique Le Pen .
Ajouter un commentaire