Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy autorise ses soutiens à parrainer Nathalie Kosciusko-Morizet

Depuis le début de l’été, l’ancienne ministre ne cache pas sa difficulté à réunir les vingt parlementaires nécessaires à la validation de sa candidature. A trois jours de la clôture des candidatures, elle vient d’obtenir le soutien, tardif mais inattendu, de Nicolas Sarkozy qui a autorisé ses soutiens à la parrainer.

Nicolas Sarkozy a-t-il décidé d’appliquer à la lettre son discours d’unité entonné lors de son discours à la Baule dimanche dernier ? En tout cas, l’ancien président semble vouloir que tous les candidats méritants puissent participer à la primaire de la droite et du centre. Y compris Nathalie Kosciusko-Morizet avec laquelle il entretient pourtant des relations plus que tendues ces dernières semaines. Sur Twitter, Nicole Ameline, députée du Calvados, fait savoir qu’elle parrainera Nathalie Kosciusko-Morizet ‘’en plein accord avec Nicolas Sarkozy’’, qu’elle ‘’soutient’’. Nicolas Sarkozy aurait donc donné des consignes pour autoriser ses soutiens à parrainer sa rivale. Une volonté de réchauffer les relations avec son ancien numéro deux ? Depuis le début de la bataille pour récolter ses parrainages, Nathalie Kosciusko-Morizet ne retient pourtant pas ses coups contre Nicolas Sarkozy, qu’elle accuse de manipuler les règles de la primaire à son avantage.

Nicolas Sarkozy rejoint Alain Juppé et François Fillon

Mais Nicolas Sarkozy aurait eu du mal à ne pas suivre le mouvement lancé par Alain Juppé. Depuis plusieurs semaines déjà, le maire de Bordeaux appelle publiquement à soutenir Nathalie Kosciusko-Morizet, dont il estime que les idées méritent d’être débattues lors de la primaire. Longtemps resté lettre morte, l’appel d’Alain Juppé a finalement fait des émules. Valérie Boyer, porte-parole de François Fillon, a elle aussi plaidé pour le parrainage de Nathalie Kosciusko-Morizet. Elle juge ‘’important pour la pluralité des débats que Nathalie Kosciusko-Morizet puisse participer’’. Même Bruno Le Maire assure souhaiter que l’ancienne ministre soit candidate, estimant pour sa part que ‘’c’est à elle de trouver ses parrainages.’’ Ce mardi 6 septembre, Nathalie Kosciusko-Morizet n’était plus qu’à deux parrainages des vingt nécessaires à la validation de sa candidature. Il lui reste jusqu’à vendredi pour trouver les deux derniers. 

 

Nicolas Sarkozy - Nathalie Kosciusko-Morizet
Nicolas Sarkozy autorise ses soutiens à parrainer NKM / ©maxppp
Ajouter un commentaire