Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy lance une lourde charge contre Alain Juppé

Alors que le second débat de la primaire de la droite et du centre n’est plus qu’à quelques heures, l’ancien Président lance une lourde charge contre son principal rival, Alain Juppé. Ragaillardi par les derniers sondages qui lui offre une légère remontée (+2 %) alors que le maire de Bordeaux accuse une légère baisse ( - 4 %).

Dans une (très) longue charge publiée sur son compte Facebook, intitulée ‘’Cartes sur table’’, Nicolas Sarkozy s’attaque violemment à son principal adversaire, Alain Juppé. L’ancien Président tacle l’absence de ‘’volonté de changement’’ du programme de son rival et prévient que ‘’le mensonge et le déni de réalité de François Hollande’’ guette sa famille politique, et surtout Alain Juppé, on l’aura bien compris. ‘’Alain Juppé, marqué probablement par son expérience des réformes bloquées par la rue en 1995 et par la dissolution, pense qu’il faut se hâter lentement, que la réforme doit être nuancée et conduite sans modifier le cadre existant’’, écrit-il.

Avant de se lancer dans une liste, non exhaustive, des sujets qui l’oppose à Alain Juppé. Identité heureuse et ses ‘’accommodements raisonnables’’, communautarisme, interdiction du voile, regroupement familial ou sur la mise en place d’un Schengen 2. ‘’Je pense que la France n’a plus le temps pour les demi-mesures’’, dit encore Nicolas Sarkozy

François Bayrou, toujours

Difficile ces derniers jours pour le clan sarkozyste de ne pas revenir sur le soutien de François Bayrou à Alain Juppé, ‘’sujet qui au fond synthétiste tous les autres’’, dit Nicolas Sarkozy. La longue charge anti-Juppé de l’ancien Président ne pouvait échapper à un petit tacle en règle pour le président du MoDem. ‘’ Alain Juppé souhaite en faire son compagnon d’alternance, en négociant avec lui une centaine de circonscriptions. Je pense qu’on ne peut pas sortir du socialisme en confiant les clés de la future majorité à celui qui nous y a fait entrer, en votant pour François Hollande en 2012. (…) On ne peut accepter ces alliances négociées secrètement, parce que ce sont les Français qui en paieront le prix. La gauche a trahi ses électeurs. La droite et le centre ne doivent pas trahir les leurs’’. Depuis que François Bayrou a annoncé son soutien à Alain Juppé, tout en se gardant la possibilité de se présenter lui-même à l’élection présidentielle en cas de victoire de Nicolas Sarkozy, l’ancien Président met un point d’orgue à faire de ce soutien le point faible de son principal rival

Nicolas Sarkozy - Alain Juppé
Nicolas Sarkozy publie une longue charge contre Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire