Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy : "Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois"

En meeting ce 19 septembre à Franconville (Val-d’Oise), Nicolas Sarkozy a tenu un discours axé sur l’islam, la sécurité et l’identité. Le candidat à la primaire de la droite et du centre a affirmé que "dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois" comme le rapporte l’AFP.

Origines. Nicolas Sarkozy a fait de la sécurité et de l’identité ses thèmes de prédilection dans la campagne de la primaire de la droite et du centre. En meeting ce lundi soir, l’ancien chef de l’Etat n’a pas dérogé à la règle.  "Si l’on veut devenir français, on vit comme un Français. Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigeons l’assimilation. Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois" a-t-il déclaré. "‘J’aime la France, j’apprends l’histoire de France, je vis comme un Français’ doit se dire celui qui devient français" a ajouté le candidat à la primaire de la droite et du centre.

"On vit comme un Français"

Auparavant, l’ex-chef de l’Etat avait dénoncé "l’islam extrémiste et politique" dont le but est de "provoquer la République". Nicolas Sarkozy a promis qu’il mènerait une "guerre impitoyable" contre le terrorisme islamiste. L’ancien patron des Républicains a dénoncé la "tyrannie des minorités" assurant que s’il gagnait en 2017, il serait "le président de la communauté nationale car en France, la seule communauté qui vaille est la communauté française". Au coude-à-coude dans les sondages avec Alain Juppé, l’ex-président de la République cherche à séduire un électorat d’extrême-droite en tenant ce type de discours. 

Nicolas Sarkozy :
Nicolas Sarkozy estime que "dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois" / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par Niel59, le lundi 19 septembre à 21:52
MDR!!!
Ce n'est parce qu'il renie ses origines qu'il droit croire que tout le monde est comme lui !!!! Quand à lutter contre le terrorisme il devra déjà se l'appliquer à lui même, car il en fait parti des terroristes!!!!
Par marcus, le lundi 19 septembre à 22:39
Pauvre type
Ce triste sire est prêt à toutes les compromissions pour se faire élire. Mais qui peut encore croire à ses divagations ? La France ne mérite pas un tel type plein de rancune, de rancoeur.....
Par hb, le mardi 20 septembre à 07:43
la rime
Gaulois rime avec hongrois de choix... Les français mérite ce sarko/nouveau ce président roi...
Ajouter un commentaire