Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy répond à la charge de François Bayrou ‘’Je refuse que la future majorité soit sous son chantage permanent’’

Dans un long post Facebook samedi, François Bayrou a répondu avec force aux attaques répétées de Nicolas Sarkozy. Dans un entretien accordé à la presse régionale ce lundi, l’ancien président dénonce la violence de ses propos et juge désormais ‘’injustifiable une quelconque alliance’’.

La réponse ne se sera pas fait attendre. Après la riposte de François Bayrou aux ‘’accusations’’ et aux ‘’injures’’ de Nicolas Sarkozy, c’est au tour de l’ancien président de prendre la parole. Dans un entretien accordé à la presse régionale, Nicolas Sarkozy est revenu sur le portrait au vitriol dressé par le président du Modem. ‘’La violence de la charge dont il a fait preuve à mon égard ce week-end démontre à quel point il utilise le langage de la gauche et rend désormais injustifiable une quelconque alliance entre le vainqueur de l’élection primaire et François Bayrou’’.

Depuis plusieurs semaines, Nicolas Sarkozy et ses soutiens, tapent dur sur le dos du président de Modem, accusé de haute trahison pour avoir appelé à voter François Hollande en 2012, actant l’échec de Nicolas Sarkozy selon Eric Ciotti. L’ancien président dément toutefois en faire une affaire personnelle. ‘’Je n’ai aucun problème personnel avec M. Bayrou mais j’ai un problème politique. Il a voté Hollande et nous a donc fait entrer dans le socialisme’’.

Le soutien affiché de François Bayrou à Alain Juppé fait craindre aux sarkozystes que ne lui soit promis un poste important dans le futur gouvernement en cas de victoire du maire de Bordeaux. ‘’Qu’a promis M. Juppé à M. Bayrou en échange de son soutien, en plus de lui accorder un grand nombre de sièges de députés ?’’, s’interroge Nicolas Sarkozy qui dit refuser ‘’que la future majorité soit sous le chantage permanent de M. Bayrou’’. En outre, l’ancien président accuse M. Bayrou de ‘’mener une politique de gauche’’.

Dans un long post Facebook samedi, François Bayrou avait violemment dénoncé la violence de la campagne de Nicolas Sarkozy ‘’crachant sur ceux qui ne votent pas sur pour lui’’ et l’accusant de concevoir le pouvoir comme une ‘’domination’’. 

Nicolas Sarkozy tacle Jean-Jacques Bourdin sur son vote pour François Hollande en 2012
Nicolas Sarkozy répond à la charge de François Bayrou / ©maxppp
Ajouter un commentaire