Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nicolas Sarkozy retiré de la vie politique : il rend hommage à Carla Bruni

Nicolas Sarkozy espérait reconquérir l'Elysée, il a dû au contraire reconnaître sa défaite à la primaire Les Républicains au profit de François Fillon et d'Alain Juppé.

Cette fois, Nicolas Sarkozy prend sa retraite pour de bon. Après avoir tant rêvé d'un retour avec le soutien du peuple de droite et du centre, Nicolas Sarkozy a réalisé un discours en forme d'adieux après sa défaite cuisante à la primaire de la droite et du centre. Marqué par l'échec, il n'a pas réussi à convaincre les 4 millions de votants lors de la primaire de la droite et du centre.

Après les premiers résultats officiels, Nicolas Sarkozy a décidé dans la soirée du dimanche 20 novembre de faire un dernier discours. Largement battu par François Fillon (44,1 %) et Alain Juppé (28,6 %) contre 20,6 % au premier tour de la primaire Les Républicains, le résultat est sans appel. Avant le dépouillement total des 10.229 bureaux de vote, l'ancien chef de l'Etat est apparu ému face à des militants en pleurs dans son QG de campagne : "Bonne chance à la France, bonne chance à vous. Soyez certains que Français je suis, Français je reste. Et que tout ce qui de près ou de loin touche à la France me touchera toujours personnellement. Je suis comme ça, on ne change pas", a ajouté Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy prend sa retraite

"Je n'ai aucun amertume, aucune tristesse et je souhaite le meilleur pour mon pays, pour vous, et pour celui qui aura à conduire ce pays que j'aime tant. La droite a donné une bonne image. J'ai été heureux de participer à ce combat. Au revoir à tous", après avoir remercié les militants et les journalistes de l'avoir suivi tout au long de sa campagne.

Avant de quitter définitivement la scène, le troisième homme de cette campagne est apparu marqué par l'émotion. Il en a profité pour s'excuser auprès de sa femme Carla Bruni et de ses enfants : "Je suis triste de pas avoir été capable d'apporter à mes soutiens le succès qu'ils méritaient. J'ai été fier d'être votre leader, je vous souhaite une vie politique épanouie et pleine de succès. Et à Carla et mes enfants, à qui j'ai imposé beaucoup d'épreuves car ce n'est pas facile de vivre à côté d'un homme qui suscite tant de passions. Bonne chance à la France. Français je suis, Français je reste. On ne change pas. Je n'ai aucune amertume ni tristesse."

Primaire à droite : Nicolas Sarkozy se retire de la vie politique
Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite à la primaire de la droite et du centre au profit de François FIllon et d'Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire