Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Nouvel échec pour la primaire de la gauche du Parti Socialiste

Nouveau couac dans l’organisation de la primaire de la gauche décidée par le Parti socialiste. Le parti de gauche, pourtant favorable à la primaire, vient de suspendre sa participation.

La primaire de la gauche voulue et annoncée par Jean-Christophe Cambadélis il y a quelques semaines fait décidemment la grise mine. Censée rassembler la ‘’Belle alliance populaire’’ des différentes sensibilités de gauche, elle se transforme peu à peu en une primaire interne au seul parti socialiste, déjà soumis à soutenir François Hollande, ‘’candidat légitime’’. Après l’annonce d’EELV de ne pas participer à la primaire, la réticence du parti communiste qui accepte la primaire à la condition que François Hollande n’y participe pas, c’est au tour du Parti radical de gauche de suspendre sa participation à ‘’des clarifications’’ sur son organisation.

‘’Un simulacre, une parodie de primaires’’

Sylvia Pinel, ancienne ministre du logement de François Hollande et présidente du parti radical de gauche, dénonce dans un communiqué une primaire ‘’initialement destinée à rassembler la gauche progressiste, à dépasser les partis (…) [qui] ne peut devenir un simple mouvement satellite du Parti Socialiste’’. Ce qui passe mal pour le parti radical , c’est de ne pas avoir été consulté avant de prendre la décision d’organiser cette primaire de gauche, à laquelle ses membres sont pourtant favorables. ‘’Les radicaux ont toujours été favorables aux primaires de la gauche. Mais pas à un simulacre ou à une parodie de primaires.’’, a tweeté Sylvia Pinel. La primaire de la droite et du centre compte trop de candidats (12, aux dernières nouvelles) mais celle de la gauche risque bien d’en manquer. 

Sylvia Pinel - Jean-Christophe Cambadélis
Le Parti radical de gauche suspend sa participation à la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News