Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

La participation de la primaire de la gauche à la mi-journée pour le premier tour

Après une campagne de la primaire de la gauche intensive, dimanche 22 janvier marque le premier tour du scrutin pour la Belle Alliance Populaire qui affrontera les sept candidats : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, François de Rugy et Manuel Valls.

L'heure de vérité a sonné. Après plusieurs semaines de campagne, les sept candidats s'affronteront lors du premier tour de la primaire de la gauche ce dimanche 22 janvier. Les électeurs de la gauche devront ainsi départager : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Sylvia Pinel, Vincent Peillon, François de Rugy et Manuel Valls.

Selon la Haute autorité de la Belle Alliance Populaire, à 12h, il y aurait 400.000 votants sur les 63 % bureaux de votes. La Haute Autorité annonce toutefois qu'il y a du monde dans les bureaux de vote et des files d'attentes. Ce faible taux de participation serait dû à "une matinée plus que polaire. Nous constatons que des séries d'entroits, une certaine montée en puissance de votes", déclarait Christophe Borgel.

A 17 heures, la participation sur 70 % des bureaux de vote serait de 1 million de votants selon la Haute Autorité.

La pression sur les socialistes est forte, surtout depuis la réussite de la primaire de la droite et du centre. Les rangs du parti attendent au moins 1,5 millions de français à la primaire, c'est ce qu'indiquait le Premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis.

Tous les candidats ont voté

Alors que François Hollande "ne veut pas faire de commentaires", au moment où il est en visite officielle au Chili, Vincent Peillon a été le premier à voter à Paris dans le 14ème arrondissement et a déclaré : "je souhaite qu'il y ait plus de 1,5 millions d'électeurs". Arnaud Montebourg a lui aussi voté dans la matinée autour de 10h45 à Montret en Saône-et-Loire où il a été député entre 1997 et 2012.

Benoît Hamon a voté à Trappes dans son fief des Yvelines estimant : "je me suis battu sur une idée du futur que je trouve désirable. J'espère avoir convaincu". Manuel Valls est parti de son côté à Evry à 11h15 déclarant : "il faut que les Français, les électeurs aillent voter". Jean-Luc Bennahmias s'est quant à lui rendu à Marseille, Sylvia Pinel à Castelsarrasin et François de Rugy à Nantes.

La participation de la primaire de la gauche à la mi-journée
Après une campagne de la primaire de la gauche intensive, dimanche 22 janvier marque le premier tour du scrutin pour la Belle Alliance Populaire qui affrontera les sept candidats. / ©maxppp
Ajouter un commentaire