Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

La popularité de François Hollande et Manuel Valls dégringole chez les sympathisants de gauche

Nouveau coup dur pour François Hollande et Manuel Valls. Après un week-end particulièrement houleux pour le couple exécutif, les sondages enregistrent une nette baisse de popularité chez les électeurs de gauche.

Les sondages s’enchaînent et, malheureusement pour le chef de l’État et son Premier ministre, se ressemblent. Après avoir enregistré une côte de satisfaction au plus bas (4%), François Hollande dégringole encore chez les électeurs de gauche.

Selon un sondage Elabe diffusé ce jeudi, François Hollande perd 3% de confiance. Avec 14% de bonnes opinions, François Hollande est à son plus bas niveau depuis le début de son quinquennat. Plus inquiétant, à quelques semaines de l’annonce, ou non, de sa candidature à la primaire de la gauche, le Président de la République perd 8 points auprès des sympathisants de gauche, autant auprès des sympathisants socialistes. Il conserve toutefois l'appuie de 50% des électeurs.

Manuel Valls toujours devant Emmanuel Macron

Manuel Valls n’est pas davantage épargné par ce nouveau sondage après un week-end particulièrement houleux à la tête de l’État. Le Premier ministre encaisse une baisse de 7 points à gauche et de 14 points chez les seuls sympathisants socialistes. Il garde toutefois son avance sur François Hollande, à 52%. Sur l’ensemble des Français, Manuel Valls ne recueille plus que 18% de confiance (-1 point). Il reste devant Emmanuel Macron (33%) qui perd pourtant 3 points. 

François Hollande, Manuel Valls
François Hollande et Manuel Valls en chute libre chez les électeurs de gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire