Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Pour Myriam El Khomri, Nicolas Sarkozy ''participe à une primaire d’extrême-droite''

Nicolas Sarkozy participait à la première de L’Émission Politique sur France 2 jeudi soir. Les membres du gouvernement, très attentifs à l’émission, ont été nombreux à réagir sur les réseaux sociaux. Sur RTL ce matin, la ministre du travail Myriam El Khomri dénonce un discours d’extrême droite tenu par l'ancien Président.

L’interview de Nicolas Sarkozy pour la première de la nouvelle émission politique de France 2 est sur toutes les lèvres ce vendredi matin. Suivie par près de 3 millions de téléspectateurs, ils ont été très nombreux à réagir sur les réseaux sociaux. S’ils sont 78% chez les sympathisants les Républicains, selon l’émission, à avoir été convaincus par les propos de l’ancien Président, il en est tout autre pour les sympathisants de gauche et le gouvernement. Ils sont nombreux à avoir commenté les déclarations de Nicolas Sarkozy sur Twitter hier. Même Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, a tenté un petit jeu de mot pendant la diffusion, pour tacler Nicolas Sarkozy. ‘’Honnêtement, je ne vois pas la différence avec Alain Juppé ! Ils sont aussi vieux ‘’je’’ l’un que l’autre’’, tweete-t-il.

 

Myriam El Khomri s’alarme de ‘’l’agressivité’’ de Nicolas Sarkozy

Pour Myriam El Khomri en revanche, l’affaire est sérieuse. La ministre du Travail s’indigne, sans détour, ce matin sur RTL. ‘’J’ai eu le sentiment qu’il participait à une primaire d’extrême-droite’’. Le mot est lâché. Myriam El Khomri le retweete même sur son compte personnel pour être sûr qu’il soit entendu. Au micro de RTL, la ministre précise sa pensée. ‘’L’agressivité, la vision de la France, les coupables désignés : les musulmans, les chômeurs, les fonctionnaires, les syndicalistes, voilà la réalité de ce qu’il présente aujourd’hui aux Français’’, s’alarme la ministre. Myriam El Khomri insiste et s’interroge sur l’avenir de la France. ‘’C’est une vision de la France qui divise (…) où est l’humanisme, où est la générosité qui font l’identité de notre pays ?’’. Là aussi, le mot est bien choisi. Il n’a pas échappé à Myriam El Khomri que Nicolas Sarkozy avait fait de l’identité son thème de campagne privilégié. Une identité que François Hollande juge, lui aussi, ‘’défensive’’.

Myriam El Khomri - Nicolas Sarkozy
Selon Myriam El Khomri, Nicolas Sarkozy pourrait participer à une primaire d'extrême-droite / ©maxppp
Ajouter un commentaire