Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Pour Philippe de Villiers, les candidats à la primaire de la droite sont ‘’des petits boutiquiers’’

Le Président du Mouvement pour la France était l’invité du Talk – Le Figaro ce mercredi. L’occasion pour lui d’étriller la campagne de la primaire de la droite et du centre à quelques heures du second débat télévisé.

François Bayrou est LE grand sujet du moment sur les plateaux télé et radios. Pour cause, le clan sarkozyste et Nicolas Sarkozy lui-même ont lancé une véritable offensive contre le Président du MoDem, rallié à Alain Juppé. Interrogé sur la question, Philippe de Villiers refuse de ‘’rentrer’’ dans ce débat… Avant de se lancer dans une critique virulente, et pas toujours claire, des hommes politiques en général. ‘’Quand on voit les débats sur la primaire, on a l’impression d’avoir un alignement  de tête de gondoles d’un magasin de compléments alimentaires, avec des petits boutiquiers, tous immatriculés à Bruxelles.'', fustige-t-il, dénonçant un supposé asservissement à l'Europe plutôt qu'à la France qu'il qualifie de ''soumise''.

Pour le fondateur du Mouvement pour la France ''on ne parle pas des deux questions clés : un les pouvoirs perdus (…) deux, l’identité’’.  Voilà qui devrait faire bondir ceux qui, au contraire, reproche vertement à Nicolas Sarkozy d’avoir fait de sa vision de l’identité le thème central de sa campagne, en multipliant les sorties sur le burkini et l’assimilation. Même Alain Juppé, qui défend pourtant une vision opposée avec son concept d’identité heureuse, a du mal à s’extraire de ce large débat. 

Il faut dire que l’identité est l’un des thèmes cher s’il en est à Philippe de Villiers. Quitte à ce qu’il lui fasse multiplier les sorties polémiques, voire totalement racistes

Philippe de Villiers
Philippe de Villiers compare les candidats de la primaire de la droite et du centre à ''des petits boutiquiers'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire