Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Alain Juppé s’y verrait-il déjà ?

Les tractations secrètes concernant "l’après présidentielle" auraient déjà débuté. Et alors que pourtant rien n’est encore gagné, le clan Juppé semble s’affairer en coulisses, selon une information du Point.

Et si Alain Juppé, s’y voyait déjà, en haut de l’affiche ? Certes favori des sondages, mais pas encore désigné vainqueur, ni à la primaire de la droite et du centre, encore moins à la présidentielle, nos confrères du Point estiment que les tractations pour le "jour d’après" auraient bel et bien commencé. De son côté, le principal intéressé semble esquiver le sujet : "Nous sommes dans la campagne de la primaire, une étape après l’autre." Et de mettre en garde sur le fait que rien n’est gagné : "Si vous regardez l’obstacle suivant, avant de passer le premier, vous vous viandez." Alain Juppé semble donc se concentrer sur son programme et sa campagne. Et concernant l’équipe qu’il formera s’il gagne la présidentielle, rien ne semble encore acté. Le favori des sondages préfère jouer la carte de l’humilité. Il n’empêche, sa garde rapprochée serait bien en train de s’en occuper pour lui. A ce sujet, Jean-Pierre Raffarin déclare : "C’est sûr qu’il se refuse au marchandage, certains ont pu être déçus de cela, il parait que ça existe sur le marché", avant d’admettre : "Ça ne m’empêche pas, moi, de voir des gens, de dire à Alain que certains présentent des atouts importants et de jouer les simili-DRH", selon nos confrères du Point.

Le clan Juppé prépare "le jour d'après"

Déjà dans la presse, Alain Juppé s’interrogeait ouvertement sur le futur rôle que pourrait jouer Valérie Pécresse : "Pourquoi pas une femme Premier ministre ?" Et d’ajouter devant les journalistes : "Il n’y a incompatibilité ni d’humeur, ni de projet." Et quand Alain Juppé ne fait pas directement le boulot, c’est encore Jean-Pierre Raffarin qui est à la manœuvre. Il aurait soufflé dernièrement  à Xavier Bertrand : "On est attentifs à ce que tu fais, et tu fais du très bon boulot ici, Xavier." L’objectif affiché du clan Juppé : s’entourer de quadras. Bruno Retailleau, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore Benoist Apparu auraient été approché. Et quand les centristes semblent être ménagés, Alain Juppé se montrerait plus méfiant à propos des proches de Nicolas Sarkozy : "Je ne nommerai pas de ministre dont le souci numéro un sera de me flinguer le lendemain de sa nomination ; la politique c’est la loyauté."

Il reste du temps à Alain Juppé pour distribuer les postes, tenir ses promesses et penser éventuellement à recaser ses adversaires. Le 1er tour de la présidentielle n’est qu’en mai 2017, et d’ici là, la route risque d’être encore longue et de réserver bien des surprises.

Marion ROUYER

Présidentielle 2017 : Alain Juppé s’y verrait-il déjà ?
Les proches d’Alain Juppé mettraient en place "le jour d’après" / ©maxppp
Ajouter un commentaire