Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Arnaud Montebourg compte sur le soutien des communistes

Les candidatures se multiplient chez les frondeurs et les chances de parrainages s’amenuisent. Pris de vitesse par Benoit Hamon, Arnaud Montebourg semble compter sur le soutien des parlementaires communistes.

Jeu des alliances. Arnaud Montebourg se déclarera candidat à la présidentielle 2017 dans quelques jours lors de la fête de la rose de Frangy-en-Bresse. Invité sur Europe 1 ce jeudi 18 août, le député PS d’Indre-et-Loire Laurent Baumel a confirmé l’information. "Oui, je pense qu’il franchira à Frangy une étape dans ce sens. Je n’ai pas les mots précis qu’il va utiliser, mais je pense qu’il y aura peu d’ambiguïté" a annoncé celui qui est également chargé de préparer le futur projet présidentiel d’Arnaud Montebourg. Reste à savoir si l’ancien ministre du Redressement Productif passera ou pas par la case primaire à gauche.  "On souhaite passer par la primaire mais rien n’est exclu " continue Laurent Baumel. S’il s’affranchit de cette étape, Arnaud Montebourg peut compter sur le soutien des communistes. C’est du moins ce que laisse entendre certains de ces proches.

Arnaud Montebourg comme choix numéro 3 chez les élus communistes

Dans l’édition de ce jeudi 18 août de Libération, un responsable socialiste qui a déjeuné avec l’ex-avocat se dit "surpris de sa détermination". "Il m’a certifié qu’avec ou sans primaire, il irait à la présidentielle. Je pense qu’il a un accord avec les communistes pour les 500 signatures"confie cet élu.  Le Parti communiste n’a pas encore désigné son candidat pour la présidentielle de 2017. Alors que le secrétaire nationale du PCF,  Pierre Laurent, se tâte toujours, le cofondateur du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon s’est lancé dans la course à l’Elysée sans prévenir ses anciens amis communistes.  Au mois de juin dernier, le PCF donnait ses consignes à ses parlementaires en vue des parrainages. Si le choix numéro 1 se portait sur Pierre Laurent et le numéro 2 sur Nicolas Hulot, le troisième choix était sur l’ancien ministre socialiste. En attendant, Arnaud Montebourg doit se dépêcher de réunir ses parrainages lui qui s’est fait griller la politesse par Benoit Hamon.  Le député socialiste des Yvelines a pris tout le monde de court en annonçant sa candidature à la primaire de la gauche dans le JT de France 2 mardi 16 août

Mise à jour jeudi 18 août: 

Le Parti communiste dément "tout deal" avec Arnaud Montebourg. Au journal Libération, Olivier Dartigolles indique que cette information est "erronée, ce n’est pas la vérité" et cette "rumeur" est une "vanne", "une légende urbaine". 

 

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg semble compter sur les communistes pour la présidentielle 2017 / ©maxppp
Ajouter un commentaire