Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Benoît Hamon ne se désistera pas

Désormais favori du second tour de la primaire de la gauche, Benoît Hamon a assuré qu’il ne se désengagerait pas de l’élection présidentielle en faveur de Jean-Luc Mélenchon ou d’Emmanuel Macron s’il bat Manuel Valls le 29 janvier.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Au lendemain du dernier débat de la primaire de la gauche, Benoît Hamon apparaît plus que jamais comme le favori du choc qui l’opposera le 29 janvier à Manuel Valls.

En passe d’être désigné pour représenter le Parti socialiste à l’élection présidentielle, le député des Yvelines entend faire entendre sa voix et peser ses propositions. Sur RMC/BFMTV ce 26 janvier, l’ancien outsider de la primaire a confirmé qu’il y "aura un bulletin de vote Benoît Hamon" s’il bat Manuel Valls. "Je veux être président de la République", a résumé le promoteur du revenu universel.

Promis à la 5e place

Pas question, donc, de se rallier à Jean-Luc Mélenchon et moins encore à Emmanuel Macron. Benoît Hamon est d’accord pour entamer des discussions, mais certainement pas pour se désister en faveur de l’un ou de l’autre. "Je commencerai à m'adresser aux autres dirigeants de la gauche, a-t-il lancé au micro de Jean-Jacques Bourdin. Je ne pense pas uniquement aux candidats, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, je pense aussi à Pierre Laurent". Pour Emmanuel Macron en revanche, c'est moins évident : "Il faudra qu'il clarifie sa position (...). Il s'appuie aujourd'hui sur des soutiens de droite et de gauche, et lui-même se revendique d'une forme d'identité hybride entre la droite et la gauche."

Et peu importent les sondages qui lui promettent une triste 5e place avec moins de 10 % des intentions de vote, le breton natif de Saint-Renan (Finistère) a la tête dure, il ira jusqu’au bout.

 

Présidentielle 2017 : Benoît Hamon ne se désistera pas
S'il remporte la primaire de la gauche, Benoît Hamon assure qu'il ne se désistera au profit de personne / ©maxppp
Ajouter un commentaire