Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Benoît Hamon s'exprime sur le "burn-out" chez Thierry Ardisson

Benoît Hamon s'est exprimé samedi sur le plateau de l'émission "Salut les terriens" de Thierry Ardisson à propos de sa mesure de lutte contre le burn-out. Il souhaite faire payer les entreprises responsables.

3,2 millions de français exposés au burn-out : c'est le chiffre avancé par Benoît Hamon ce samedi dans l'émission "Salut les terriens" de Thierry Ardisson sur C8. Le candidat à la primaire de la gauche, en pleine montée dans les sondagesveut faire payer les entreprises qui exposent leurs salariés à ce risque. A moins d'une semaine du premier débat de la gauche, c'est un sujet sur lequel Benoît Hamon insiste puisqu'il est le seul à proposer cette mesure. Tout comme la légalisation du cannabis, sur laquelle il a également été interrogé plus tard dans l'émission.

Il a d'abord présenté le syndrome, "une pathologie psychique comme une dépression, une anxiété généralisée, directement imputable à votre travail". Une maladie due "à une hiérarchie qui exige des choses de vous impossibles, au fait que vous ne comprenez plus ce que l'on attend de vous" explique-t-il. Des éléments qui font que "vous craquez". 

"Être plus bienveillantes à l'égard de leurs salariés"

L'objectif pour Benoît Hamon est de trouver une solution pour que "les entreprises soient plus bienveillantes à l'égard des salariés". Selon lui, il faut appliquer les mêmes mesures que ce qui avait été fait à une époque au sujet des accidents du travail dans le bâtiment : "faire payer les entreprises a due proportion des risques". Il veut donc se servir de cette base pour le burn-out : "Quand on constate que dans des grandes entreprises beaucoup de salariés sont victimes de pathologies psychiques imputables au travail, il faut les faire cotiser davantage pour les inciter à ne pas payer d'argent et être plus bienveillantes à l'égard de leurs salariés". Une mesure qui pourrait faire du bien à Benoît Hamon dans sa course à l'Elysée.

Benoît Hamon veut faire cotiser les entreprises pour le burn-out
Benoît Hamon veut faire cotiser les entreprises pour le burn-out / ©capture d'écran c8
Ajouter un commentaire
Breaking News