Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron rejoint par un ancien conseiller du Parti Socialiste

M’jid El Guerrab était conseiller du premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis. Après avoir démissionné de son poste, il a décidé de rejoindre Emmanuel Macron, estimant que la primaire de la gauche "ne sera pas en mesure de produire une dynamique."

Démission. Rue de Solferino, l’heure n’est pas vraiment à la fête. Le conseiller du premier secrétaire du parti socialiste, M’jid El Guerrab vient de claquer la porte. Dans un tribune publiée par l’Obs, cet ancien conseiller de Ségolène Royal en 2007, annonce qu’il quitte le PS et qu’il apporte son soutien à Emmanuel Macron. Dans cette tribune il salue la décision de François Hollande de renoncer à un second mandat, et appelle "tous les candidats à la primaire de gauche à se soumettre à la même exigence de lucidité politique : cette primaire ne sera pas en mesure de produire la dynamique que nous escomptions. Son calendrier ne permettra pas de construire l'adhésion à un programme politique. C'est un fait, un constat de bon sens."

Dans cette tribune, l’ancien conseiller de Jean-Christophe Cambadélis explique pourquoi il a choisi de voter pour le leader du mouvement En Marche ! : "Nous avons rencontré plusieurs personnalités politiques de premier plan. Celle qui nous est clairement apparue comme la plus ouverte et à l'écoute sur les questions politiques, économiques, culturelles et sur sa conception d'une laïcité ouverte est sans conteste Emmanuel Macron." M’jid El Guerrab ajoute au sujet de sa candidature : "Il incarne ce renouvellement politique que les Français appellent de leurs vœux et que nous voulons tous."

Selon une information du Figaro, M’jid El Guerrab convoitait l’investiture de la neuvième circonscription des Français de l’étranger. Mais c’est le compagnon de Mazarine Pingeot, Didier Le Bret, qui a obtenu le soutien du parti socialiste. Rue de Solferino, on commenterait ce départ ainsi : "On savait qu'il partirait, il y avait une compétition acharnée sur cette circonscription." Sur Twitter, le porte-parole du mouvement En Marche n’a pas manqué de souhaiter la bienvenue à ce nouvel adhérent.

 

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron rejoint par un ancien conseiller du Parti Socialiste
Un conseiller de Jean-Christophe Cambadélis a décidé de quitter son poste pour rejoindre Emmanuel Macron / ©maxppp
Ajouter un commentaire