Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 - "Farid Fillon" : "c'est la liberté d'expression" affirme Florian Philippot

Sur "Farid Fillon", la droite dénonçait une campagne de désinformation "orchestrée par le Front National". Depuis Florian Philippot s'est exprimé sur RTL le vendredi 23 décembre.

François Fillon candidat à la présidentielle de 2017 est victime depuis plusieurs semaines d'un surnom sur les réseaux sociaux le désignant de "Farid Fillon". Le porte-parole de François Fillon du parti Les Républicains, Benoist Apparu, invité de France Info le 22 décembre, y a dénoncé "une campagne orchestrée sur le web et les réseaux sociaux par l'extrême droite et le Front National."

Pour Benoist Apparu, "ce sont d'ailleurs des campagnes indignes de la vie politique française. On ne fait pas campagne comme ça. Et je mêle le Front National avec ça. Regardez tous les retweets qui sont faits de ces trucs-là et les appartenances politiques des uns et des autres. Il ne faut pas aller très loin pour comprendre que c’est clairement la fachosphère donc le FN qui l’organise".

Cette campagne rappelle celle qui avait peut-être plombé Alain Juppé. Le maire de Bordeaux avait, en effet, été surnommé "Ali Juppé". Le porte parole a  ainsi affirmé que l'équipe de campagne d'Alain Juppé avait "sous-estimé" cette campagne de la fachosphère sur le web.

Farid Fillon : "Fillon a un problème avec la laïcité"

Interrogé sur le surnom de Farid Fillon, Florian Philippot a réfuté en bloc un quelconque rôle du Front National sur RTL le 23 décembre. "Ce n'est pas du tout orchestré par le Front National. C'est aussi la liberté d'expression. Le problème que j'ai avec François Fillon est sur le point de vue de la laïcité. Il n'est pas convaincu par la laïcité : la preuve avec ses projets."

Florian Philippot revient ainsi sur le rôle de François Fillon dans une circulaire de 2004 : "pour permettre l'aménagement des épreuves du baccalauréat en fonction des fêtes religieuses. François Fillon avait signé cette circulaire anti-laïque. Il fut aussi le premier chef de gouvernement à inaugurer une grande mosquée à Argenteuil et ça pose un problème. On n'est pas là pour inaugurer des lieux de culte. Je pense que François Fillon a un véritable problème avec la laïcité" a-t-il déclaré au micro de RTL.

Présidentielle 2017 -
Sur "Farid Fillon", la droite dénonçait une campagne de désinformation "orchestrée par le Front National". Depuis Florian Philippot s'est exprimé sur RTL le vendredi 23 décembre. / ©maxppp
Ajouter un commentaire