Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 – FN : Marine Le Pen met en garde la presse (Exclu)

En présentant ses vœux à la presse, Marine Le Pen a tenté de soigner ses rapports parfois compliqués avec les médias. Tout en assurant de sa volonté de défendre la liberté de la presse, la candidate frontiste a accusé les médias de manquer de neutralité.

Sa diète médiatique officiellement terminée, Marine Le Pen a beau jeu de tenter de soigner ses rapports avec les médias. Lors de ses traditionnels vœux à la presse ce mardi matin, prononcés depuis son QG de campagne parisien, la candidate frontiste a joué la carte de l’apaisement avec les médias, avec lesquels elle se montre pourtant très critique. ‘’C’est un moment important, peut-être plus encore pour cette année 2017 où vous aurez un rôle crucial à jouer puisque vous serez les intermédiaires entre le peuple français et les candidats à la présidence de la République’’, a-t-elle rappelé.

‘’Je sais que nos relations sont parfois disons… compliquées, c’est vrai trop souvent j’ai le sentiment de ne pas me reconnaître sous votre plume, ou votre œil. Ni la femme que je suis, ni le parti que je dirige, ni les idées que je défends mais c’est votre liberté, je la reconnais et je la défends’’, assure Marine Le Pen.

Marine Le Pen met en garde la presse

Tout en saluant l’importance de la presse, Marine Le Pen évoque en creux les reproches qu’elle fait aux médias. Regrettant que le commentaire médiatique s’arrête à ‘’la petite phrase, au commentaire futile’’, la candidate frontiste  assure que ‘’nous pouvons tomber d’accord pour considérer que la politique, que l’information des Français valent mieux que ça’’. Si Marine Le Pen juge sévèrement ceux qui ‘’commentent la vie telle qu’ils veulent le voir, peut-être pas assez tel qu’il est’’, elle assure avoir une ‘’attention particulière’’ pour la profession de journaliste.

Tout en accusant, en creux,  un manque de transparence, d’honnêteté et de neutralité de la part de la presse. ‘’Je conserve l’espoir que l’information des Français puisse se faire dans la transparence et l’honnêteté mais aussi dans la neutralité et ce recul qui seul permet la justesse’’. ‘’J’espère que la période de campagne électorale pourra se dérouler dans les meilleures conditions possibles s’agissant de sa couverture médiatique (…) Il en va de la qualité même de notre fonctionnement démocratique et c’est une responsabilité que nous avons en commun’’, prévient-elle encore. 

Marine Le Pen
Quand Marine Le Pen soigne la presse… mais la tacle quand même / ©maxppp
Ajouter un commentaire