Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : François Fillon catholique revendiqué, Manuel Valls l’accuse de faire "monter les communautarismes"

Après François Bayrou et Arnaud Montebourg, c’est au tour de Manuel Valls de s’en prendre à François Fillon après que celui-ci se soit revendiqué catholique. Dans les colonnes du Parisien, le candidat à la primaire de la gauche a accusé l’ancien Premier ministre de contribuer à la montée des communautarismes en France.

Sous le feu des critiques. Décidément le passage de François Fillon au JT de 20h de TF1 le 3 janvier dernier lui aura valu bien des critiques. "Je suis chrétien. Ça veut dire que je ne prendrai jamais une décision qui sera contraire au respect de la dignité humaine, de la personne humaine" avait lâché l’ancien Premier ministre,  affichant ainsi au grand jour ses convictions religieuses. Et depuis, cette petite phrase lui vaut de nombreuses critiques. Même de la part de François Bayrou avec qui il aurait pourtant, selon plusieurs médias, entamé un rapprochement en vue de l’élection présidentielle. Lundi matin, Arnaud Montebourg y est également allé de sa petite phrase assassine lors de son passage dans la matinale d’Europe 1.

"C'est le contraire de ce que nous sommes"

Mais le plus virulent, c’est sûrement Manuel Valls. Interrogé sur la sortie religieuse de François Fillon ce lundi dans les colonnes du Parisien, le candidat à la primaire de la gauche ne s’est pas fait prier pour taper sur celui qui fût l’un de ses prédécesseurs à Matignon : "Qualifier son projet de catholique, c'est le contraire de ce que nous sommes. Et c'est faire monter les communautarismes" accuse-t-il avant de tirer, comme beaucoup, la sonnette d’alarme : "Il y a une montée du communautarisme dans nos quartiers populaires, une montée de l'influence de l'islamisme radical. C'est une bataille politique et culturelle qui est engagée. Il faut la gagner par la loi, mais aussi en soutenant l'éducation populaire, les associations laïques".

Présidentielle 2017 : François Fillon catholique revendiqué, Manuel Valls l’accuse de faire
Pour Manuel Valls, François Fillon favorise la montée des communautarismes / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News