Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : François Fillon dévoile son organigramme de campagne

François Fillon a présenté ce 15 décembre son organigramme de campagne en vue de l’élection présidentielle. Le candidat de la droite a accordé quelques postes importants à d’anciens soutiens d’Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

L’heure est au rassemblement. À cinq mois de l’élection présidentielle, François Fillon a présenté ce 15 décembre son organigramme de campagne. Si ses soutiens historiques obtiennent les postes clé, les juppéistes et les sarkozystes ne sont pas oubliés.

Chez les fillonistes historiques, la direction de la campagne revient, et ce n’est pas une surprise, à Patrick Stefanini, qui dirigeait déjà la campagne de Fillon pendant la primaire. Bruno Retailleau hérite de la coordination et de la stratégie, Jérôme Chartier devient conseiller spécial et Bernard Accoyer partage avec le centriste Jean-Christophe Lagarde les relations avec le parti.

De la place pour les amis de Juppé et Sarkozy

Les sarkozystes ne sont pas oubliés, même si François Baroin, Laurent Wauquiez ou Éric Woerth sont noyés dans une masse de 16 conseillers politiques où l’on retrouve plusieurs anciens candidats à la primaire (Jean-François Copé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson), les centristes Hervé Morin et Jean-Christophe Lagarde ou encore les juppéistes Jean-Pierre Raffarin et Hervé Mariton. Quant à Bruno Le Maire, autre ancien adversaire de François Fillon dans la primaire, il devient son représentant pour les affaires européennes et internationales. L’ancien directeur de campagne d’Alain Juppé, Gilles Boyer, devient trésorier du pôle administratif et financier.

Au porte-parolat, six personnalités ont été retenues parmi lesquelles les députées fillonistes Isabelle Le Callennec et Florence Portelli, mais aussi le juppéiste Benoist Apparu ou l’ancien président du comité d’organisation de la primaire Thierry Solère.

Qui sont les absents ?

La filloniste historique Valérie Pécresse, partie soutenir Alain Juppé moins d’un mois avant le premier tour de la primaire, rentre en grâce en rejoignant les conseillers politiques ; de la même façon Éric Ciotti – qui avait quitté Fillon pour soutenir Nicolas Sarkozy – bénéficie d’un strapontin dans la rubrique « Faits, chiffres, arguments ». En revanche on ne trouve nulle trace de Rachida Dati ou de Nadine Morano.

Autre surprise, Valérie Boyer, ancienne porte-parole de François Fillon pendant la primaire, n’est pas reconduite dans ses fonctions. Elle apparaît seulement comme co-responsable des « faits, chiffres et arguments » avec six autres personnalités.

Présidentielle 2017 : François Fillon dévoile son organigramme de campagne
François Fillon a présenté un organigramme de campagne qui rassemble toutes les sensibilités de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire