Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : François Fillon et Marine Le Pen en baisse, Emmanuel Macron progresse

Un sondage du Cevipof réalisé en partenariat avec Ipsos Sopra Stéria et Le Monde révèle que François Fillon et Marine Le Pen sont toujours en tête des intentions de vote au premier tour de l’élection présidentielle. Mais les deux favoris accusent tous les deux un recul des intentions de vote. Seul Emmanuel Macron progresse.

Emmanuel Macron à la hausse, François Fillon et Marine Le Pen à la baisse. C’est l’enseignement majeur de l’enquête du Centre de recherche de Sciences Po (Cevipof) réalisé en partenariat avec Ipsos Sopra Stéria et Le Monde.

Dans ce sondage réalisé du 2 au 7 décembre auprès d’un large panel de 18 000 personnes, dont 12 724 affirment être certaines d’aller voter, il apparaît que François Fillon et Marine Le Pen conservent leur avantage au soir du premier tour.

François Fillon reste en tête

Le candidat des Républicains devance toujours la patronne du Front national, porté par les plus de 65 ans, les agriculteurs, les indépendants, les cadres supérieurs et les catholiques. Mais les deux favoris voient leur avance rognée par Emmanuel Macron. Le fondateur d’En Marche !, en pleine bourre médiatique, est d’ailleurs le seul des candidats à progresser dans l’enquête.

Ainsi François Fillon est crédité de 26 à 29 % des intentions de vote et devance Marine Le Pen de 2 à 4 points. Cette dernière n’obtiendrait que 24 à 25 % des voix, contre 27 à 30 % en novembre dernier.

Pourtant, quel que soit le candidat socialiste – Manuel Valls et Arnaud Montebourg ont été testés – la gauche ne profite pas du tassement des intentions de vote pour la droite et l’extrême-droite ; elle serait, dans toutes les hypothèses, absente du second tour. Manuel Valls est crédité de seulement 11 à 12 % des intentions de vote ; Arnaud Montebourg fait encore moins bien avec 6 à 7 %.

La prochaine vague d’enquête du Cevipof, prévue pour janvier, permettra d’y voir plus clair puisqu’elle intégrera l’entrée en lice de Vincent Peillon et se penchera aussi sur la candidature de Benoît Hamon.

La dynamique Emmanuel Macron

De son côté Jean-Luc Mélenchon reste stable avec 13 à 14 %. C’est du côté d’Emmanuel Macron que l’évolution est la plus notable. Menée après sa déclaration de candidature fin novembre mais avant son grand meeting du 10 décembre à Paris, l’enquête du Cevipof révèle que l’ancien ministre de l’économie, qui était crédité à la mi-novembre de 10 % des intentions de vote, recueillerait désormais 13 % à 15 % des voix si Valls est le candidat socialiste et jusqu’à 18 % si c’est Montebourg.

Présidentielle 2017 : François Fillon et Marine Le Pen en baisse, Emmanuel Macron progresse
Selon un sondage, François Fillon et Marine Le Pen restent en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle mais sont en perte de vitesse / ©maxppp
Ajouter un commentaire