Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : la gauche plus que jamais désunie face à François Fillon et Marine Le Pen

Un sondage BVA-Salesforce révèle que François Fillon et Marine Le Pen sont assurés de se qualifier au second tour de l’élection présidentielle. L’enquête situe quasiment au même niveau Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls dont pas un ne dépasserait le seuil de 15 % des suffrages.

L’union fait la force… et la désunion n’avantage personne. Selon un sondage BVA-Salesforce diffusé ce 7 décembre, François Fillon et Marine Le Pen seraient en toutes circonstances assurés d’être qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle de 2017.

Un résultat qui doit beaucoup à l'éparpillement de la gauche : le sondage a envisagé l’hypothèse des candidatures concurrentes de Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls. Macron et Mélenchon obtiendraient chacun 14 % des voix, devant Valls à 13 %. Le centriste François Bayrou ne glanerait quant à lui que 6 % des suffrages.

Valls meilleur que Montebourg

Même avec moins de candidats, le duo de qualifiés pour le second tour resterait inchangé. Manuel Valls ne dépasserait le seuil des 20 % (21 % en l’occurrence) que si Macron et Bayrou étaient absents du scrutin, mais resterait de toute matière distancé par François Fillon (29 %) et Marine Le Pen (26 %). Quant à Arnaud Montebourg, s’il remportait la primaire de la gauche face à Manuel Valls, il ne récolterait que 6,5 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle. Au second tour, François Fillon l’emporterait largement sur Marine Le Pen (67 % contre 33 %).

Face à l’éclatement de la gauche, les socialistes, à commencer par Manuel Valls, appellent de toutes leurs forces Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron à participer à la primaire. Mais les deux concernés restent sourds à toutes les demandes.

Présidentielle 2017 : la gauche plus que jamais désunie face à François Fillon et Marine Le Pen
Si Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls et Emmanuel Macron se présentent tous les trois à l'élection présidentielle, aucun ne dépassera les 15 % selon un sondage paru ce 7 décembre / ©maxppp
Ajouter un commentaire