Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Gérard Filoche tacle François Hollande et les électeurs du FN

Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et candidat à la primaire de la gauche était invité ce mardi 1er novembre sur BFMTV. Il juge sévèrement François Hollande qu’il accuse de l’avoir "trahi." Il s’en prend également violemment aux ouvriers qui votent FN, les comparants à "des dindes qui votent pour Noel."

Les critiques à l’encontre du chef de l’Etat continuent de s’enchaîner. A droite comme à gauche, les piques fusent. Ian Brossat, adjoint PCF à la mairie de Paris, invité ce mardi 1er novembre sur RTL, se montrait déçu du quinquennat de François Hollande et jugeait pour le moins "invraisemblable" une nouvelle candidature de sa part.

Sur BFMTV, c’était au tour de Gérard Filoche de s’en prendre à l’actuel locataire de l’Elysée. Le candidat à la primaire de la gauche fait lui aussi clairement partie des déçus du quinquennat Hollande : "François Hollande n'a pas fait ce qu'il fallait. Ce que la gauche attendait, c'était qu'il y ait une répartition des richesses." Le candidat à la primaire de la gauche s’estime trahi : "Quand j'ai vu la loi El Khomri, j'ai dit trahison. Cette loi est une des pires que la gauche ait faite depuis un siècle. Elle a cassé les principes fondamentaux du code du Travail." Inspecteur du travail pendant 30 ans, Gérard Filoche connait bien la question et juge que le président de la République "a cassé quelque chose de profond, un ressort d'un siècle de combats des salariés pour leur dignité, leurs salaires."

Gérard Filoche attaque François Hollande et les ouvriers du FN

Gérard Filoche n’a pas de mots assez durs pour critiquer le bilan de l’actuel locataire de l’Elysée et l’appelle franchement à ne pas se représenter : "Il y a des limites à la méthode Coué et des limites à l'aveuglement." Selon lui, François Hollande "ferait mieux de prendre conscience de ce qui ne va pas et de ne pas se représenter". Gérard Filoche est également revenu sur les confessions de François Hollande dans le livre : "Un président ne devrait pas dire ça" : "Il a dit des mots horribles dans son livre mais le fond c'est la politique qu'il a suivie. Il s'est laissé marabouter par Macron. Le livre, c'est la troisième couche." Autre pique, celle-là envers le Front national. Gérard Filoche tacle violemment les ouvriers qui voteraient pour l'extrême droite, les comparants à "des dindes qui votent pour Noël. Ils n'ont aucun intérêt, ils sont trompés".

Le candidat à la primaire de la gauche est finalement revenu sur sa propre candidature, estimant qu’il fallait "quelqu'un qui défende les intérêts des salariés, de ceux qui produisent les richesses." Selon le candidat à la primaire du PS, "Il faut une rupture, assez des énarques, assez des ministres qui se sont mouillés, assez de ceux qui sont formatés. Je n'ai pas l'intention de laisser Valls et Hollande dominer le Parti socialiste." A bon entendeur.

Présidentielle 2017 : Gérard Filoche tacle François Hollande et les électeurs du FN
Le candidat à la primaire de la gauche critique le chef de l’Etat et les ouvriers tentés de voter FN / ©maxppp
Ajouter un commentaire