Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017: Hugues Aufray, manipulé par un groupuscule d'extrême droite

La candidature à l'élection présidentielle du chanteur populaire Hugues Aufray aurait été orchestrée par un groupuscule d'extrême droite, selon l'hebdomadaire Marianne.

Etait-il au courant? Alors que sa candidature à l'élection présidentielle avait surpris tout le monde, le chanteur Hugues Aufray aurait été manipulé par Le Lys Noir, un groupuscule d'extrême droite, comme le révèle Marianne, ce mardi 3 janvier.

L'hebdomadaire a dévoilé sur son site internet que le chanteur de Santiano a été poussé à se présenter par un groupe nommé "Le Cercle des gens de peu". Derrière ce nom, se trouve Rodophe Crevelle, militant royaliste et nationaliste de 61 ans, à la tête également du Lys Noir, une faction d'extrême droite. Selon Marianne, il serait "ouvertement raciste et islamophobe, favorable à un coup d'Etat fasciste en France". 

Hugues Aufray assure avoir "pêché par naïveté"

Informé par l'hebdomadaire, le chanteur est surpris. "Si c'est vrai, ils m'ont trompé. Je ne suis pas d'accord avec ces choses. Nous n'en avons jamais parlé ensemble", a-t-il confié.

Contacté plus tard dans la journée par l'Express, le chanteur de 87 ans assure avoir "pêché par naïveté". "Ils se sont d'abord présentés comme 'Le Cercle des gens de peu', cela m'a plu", s'est-il souvenu, avant de préciser qu'ils étaient entrés en contact lors de l'été 2016. "Il avait un beau livret d'une trentaine de pages, intitulé 'Mouvement Santiano' avec des photos de moi. Ils m'ont proposé d'être candidat et j'ai accepté".

D'ailleurs, le chanteur a été intrigué mais jamais méfiant. "Je suis comme ma mère, je laisse toujours la porte ouverte aux gens. C'est dans ma nature, je suis dépourvu de méfiance", a-t-il insisté. Il était pourtant simple de se renseigner sur les positions de ses soutiens. Sur Facebook, Rodophe Crevelle publie régulièrement les Unes de la revue hebdomadaire du Lys noir avec des titres évocateurs de leurs positions anarchistes : "Faut-il envisager de tuer les gauchistes?"

Présidentielle 2017: Hugues Aufray, instrumentalisé par un groupuscule d'extrême droite
Le chanteur Hugues Aufray a été poussé à se présenter à la présidentielle par un groupuscule d'extrême droite, selon une enquête de l'hebdomadaire Marianne / ©maxppp
Ajouter un commentaire