Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Jean-Pierre Raffarin flingue François Hollande

Dans une interview vidéo publiée par le journal La Montagne, Jean-Pierre Raffarin s’en prend violemment au chef de l’Etat. Il joue également les visionnaires et confie ses pronostics pour la présidentielle de 2017.

Répulsion. Jean-Pierre Raffarin ne cache plus son rejet de François Hollande. L’un des plus proches alliés d’Alain Juppé s’est confié dans une interview vidéo au journal La Montagne. L’occasion de tirer à boulets rouges sur l’actuel locataire de l’Elysée et de s’alarmer de la situation très critique que traverse actuellement la France: "La première des leçons qu’on peut tirer, c’est que la probabilité que Madame Le Pen soit au second tour de l’élection présidentielle est devenue très forte. Non seulement parce qu’on a un parti socialiste qui est particulièrement médiocre, non seulement dans son bilan, mais aussi dans ses attitudes politiques, ses divisions actuelles." Jean-Pierre Raffarin revient sur le livre-confessions "Un président ne devrait pas dire ça" et attaque le chef de l’Etat sans retenue : "Le président de la République qui devient éditorialiste de livre douteux, le seul quand même qui, pour se tirer une balle dans le pied, et pour être sûr de ne pas se rater, prend un fusil à lunette… parce que quand même 61 réunions pour conduire tout ça... Tout ça dégrade l’image de la fonction présidentielle, ça dégrade l’image du parti socialiste. Résultat des courses, tout comme Lionel Jospin, qui n’a pas pu être présent en 2002 au second tour, la gauche a très peu de chance d’être présente au second tour. Et ça veut dire que Madame Le Pen sera au second tour."

Ce que voit Jean-Pierre Raffarin dans sa boule de cristal

Jean-Pierre Raffarin poursuit et s’interroge : "Qui peut arrêter Madame Le Pen aujourd’hui ? Ca va se décider le 20 et le 27 avec les primaires (de la droite et du centre) C’est là où on va décider du champion qui va affronter Marine Le Pen au second tour." Et l’ancien Premier ministre de se lancer dans des pronostics pour 2017 : "Le populisme fait qu’aujourd’hui, Madame Le Pen est à 25 ou 30%, qu'elle est qualifiée pour le second tour". Du côté du "PS il y aura le candidat de la primaire et l’autre candidat qui n’aura pas été à la primaire, Mr Macron ou Mr Mélenchon, et ça veut dire qu’ils ne feront pas les 25%." Jean-Pierre Raffarin explique alors l’intérêt, selon lui, d’une primaire de la droite et du centre : "Nous avons été obligés de faire des primaires pour faire en sorte qu’on qualifie notre candidat pour le second tour. Celui qui va être choisi le 27, sera celui probablement qui sera en tête dès le 20 novembre, et sera le candidat contre Marine Le Pen." Jean-Pierre Raffarin conclu alors : "On a en fait une présidentielle à quatre tours, et tous ceux qui veulent participer au troisième ou au quatrième on leur dit : "Intéressez-vous au premier", parce que finalement c’est peut-être le premier qui va décider de celui qui aura la mission de bloquer Madame Le Pen." Le premier tour, dont parle Jean-Pierre Raffarin, c’est celui de la primaire de la droite et du centre, qui aura lieu le 20 novembre prochain.

Présidentielle 2017 : Jean-Pierre Raffarin flingue François Hollande
L’ancien Premier ministre proche d’Alain Juppé critique avec virulence le chef de l’Etat / ©maxppp
Ajouter un commentaire