Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : La jeunesse en demande d'un pouvoir autoritaire (Exclu)

Un sondage OpinionWay pour Non Stop Politique révèle, ce mercredi, que 81 % des Français estiment que la France aura besoin d'un président de la République autoritaire en 2017. Si François Hollande est à la traîne, les Français font confiance à Alain Juppé, Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et Manuel Valls pour asseoir leur autorité. Parmi les sondés, ce sont les jeunes qui expriment de la manière la plus forte ce besoin de fermeté.

Ce mercredi, un sondage OpinionWay pour Non Stop Politique met en avant le désir des Français d’avoir un président autoritaire en 2017. Ils sont 81 % à avoir répondu "oui" à la question "Selon vous, en 2017, la France aura-t-elle besoin d’un président autoritaire ?" Dans le détail, 36 % du panel ont répondu "oui, tout à fait", exprimant ainsi la certitude de ce besoin d’autorité présidentielle. 45 % des sondés ont répondu "oui, plutôt", alors qu’ils ne sont que 5 % à penser qu’en 2017, la France n’aura "pas du tout" besoin d’un chef d’Etat autoritaire. Selon les âges, le pourcentage varie. Et c’est la jeunesse qui exprime haut et fort ce besoin d’autorité. Alors que la moyenne des gens ayant répondu "oui, tout à fait" est de 36 %, le chiffre atteint 50 % chez les 18-24 ans.

NICOLAS SARKOZY ET LE FN ONT LA COTE CHEZ LES 18-24 ANS

Un résultat qui peut surprendre et qui peut paraître paradoxal à l’heure du mouvement Nuit Debout, qui conteste les institutions politiques et qui s’appuie sur un fonctionnement sans leader, ni porte-parole. Ce sondage OpinionWay pour Non Stop Politique montre qu’il existe une jeunesse silencieuse, qui demande un cadre politique strict. Concernant les personnalités plébiscitées par les 18-24 ans, Nicolas Sarkozy arrive largement en tête avec 37 % des voix. C’est 10 points de plus que Manuel Valls (27 %), et 24 points de mieux qu’Alain Juppé, son principal rival à la future primaire de la droite et du centre. La jeunesse croit toujours en Nicolas Sarkozy, et fait aussi confiance au Front National pour faire régner l’autorité en France. Le processus de dédiabolisation souhaité par le FN est une réussite, puisque Marine Le Pen obtient 21 % des voix chez les 18-24 ans. Dans cette tranche d’âge, Marion Maréchal-Le Pen obtient son score le plus élevé, avec 12 % d’adhésion.

Pour Pierre Person, co-fondateur et président des "Jeunes avec Macron", "l’autorité revête plusieurs facettes. Par leur désir de changement, les Français souhaitent une autorité par la compétence. Incarner l’autorité sans capacité à changer les choses consacre la politique de la parole au détriment de la politique par les actes. Une autorité sans compétence est vouée à amoindrir le lien unissant le citoyen avec son représentant élu. Cette conséquence est transcrite dans le taux d’abstentionniste actuel. En somme, les Français souhaitent implicitement la vérité plus que l’autorité." Emmanuel Macron, qui recueille 8 % des voix, a du succès sur les 25-34 ans, où son score grimpe à 11 %. En revanche, chez les 18-24 ans, Emmanuel Macron n'est cité que par 3 % des sondés.

Sondage réalisé par OpinionWay pour Non Stop Politique après d’un échantillon de 1018 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen
Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen incarnent l'autorité chez les jeunes / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News