Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen enlève tous les doutes concernant l'IVG (Exclu)

La présidente du parti Front National, Marine Le Pen, était en campagne au marché de Noël à Paris. Le moment pour elle de revenir sur l'avortement, un domaine qui a divisé le parti du Front National.

Marine Le Pen s'est rendue ce jeudi 8 décembre au marché de Noël à Paris. Pour l'occasion, la présidente du parti Front national en a profité pour revenir sur les inquiétudes concernant une question épineuse au sein du parti, l'IVG. Au micro de Non Stop Politique, Marine le Pen a déclaré : "concernant l'IVG de confort, cette discussion que j'avais eu, avait suscité des inquiétudes, je lève ces inquiétudes et ces ambiguïtés."

Interrogée lors de sa visite annuelle sur le marché de Noël, Marine Le Pen entend remettre les pendules à l'heure avec les cadres du parti et les militants : "j'ai vu le niveau d'incompréhension et d'inquiétude que ça suscitait, vous voyez je tiens compte de ces incompréhensions et de ces inquiétudes. Par conséquent, mon propos aujourd'hui ne prête à aucune confusion".

Le mercredi 7 décembre sur TF1, Marine Le Pen était revenue sur la position de Marion Maréchal Le Pen : "Ca me permet précisément de clarifier le projet qui est le mien. Que les choses soient très claires : je ne remettrai pas en cause l'accès à l'IVG de quelque manière que ce soit" avait-elle assuré.

Le Front National divisé sur l'IVG

Marine le Pen tente ensuite de calmer les dissensions sur l'IVG : "il n'y a pas de débat au Front National sur l'avortement" affirme Marine Le Pen. L'avortement est pourtant un sujet qui sème la zizanie entre les cadres, notamment après les propos de Marion Maréchal Le Pen dans un quotidien d'extrême droite, Présent : "Il faudra soutenir financièrement les structures qui proposent d'accompagner les femmes isolées et hésistantes et revenir sur le remboursement intégral et illimité de l'avortement car les femmes sont des êtres responsables qui doivent être traités comme tels".

Face à ces propos, Florian Philippot proche de Marine Le Pen est intervenu sur le sujet affirmant que Marion Maréchal Le Pen était " seule et isolée". Au parti, la députée du Vaucluse n'est pourtant pas la seule à vouloir revenir sur l'IVG de confort. De nombreux cadres du parti sont entrés en dissidence avec la ligne officielle du parti. Parmi eux, on compte un membre du comité central du parti et conseiller municipal de Libourne, Sophie Robert, secrétaire départementale du FN dans la Loire.

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen enlève les inquiétudes sur l'IVG (Exclu)
Marine Le Pen était en campagne au marché de Noël à Paris. Le moment pour elle de revenir sur l'avortement, un domaine qui divise le parti. / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire