Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Michèle Alliot-Marie candidate, elle refuse de participer à la primaire

A huit mois de l'élection présidentielle, la candidate Michèle Alliot-Marie publie une lettre où elle explique notamment pourquoi elle refuse de se soumettre au jeu de la primaire de la droite et du centre.

A bas la primaire. A quinze jours de la date fixée pour le dépôt des déclarations de candidatures en vue de la primaire de la droite et du centre, Michèle Alliot-Marie confirme qu’elle n’y participera pas dans une lettre postée sur les réseaux sociaux ce 26 août. L’ancienne ministre de la Défense, candidate à l’élection présidentielle, estime que "le président de la République doit être (…) au-dessus des partis." "C’est pourquoi les candidats à la magistrature suprême ne sauraient être désignés ou présélectionnés par un parti" ajoute-t-elle. Michèle Alliot-Marie n’est pas tendre avec ses concurrents engagés – au sein d’une primaire ou non- dans la course à l’Elysée. "Pour moi, l’élection présidentielle, ce n’est pas une querelle d’écuries, un saut d’obstacles ou une émission de télé réalité, mais ce moment de démocratie directe où se dessine une vision de la France" écrit-elle critique.

MAM candidate sans passer par la case primaire

Le 20 juin dernier, dans le journal Le Monde, l’ancienne ministre sous Jacques Chirac déclarait se lancer dans la course à l’Elysée. Déjà, elle émettait des doutes quant à sa participation à la primaire de la droite et du centre jugeant que celle-ci était "truquée". "Elle ne participera que si elle a la certitude que le processus se passera de manière équitable" rapportait un proche dans les colonnes du quotidien du soir. Visiblement, tout comme Nathalie Kosciusko- Morizet, "Mam", gaulliste revendiquée, a conclu que cette primaire serait faussée et préfère faire cavalier seul. 

 

Michèle Alliot-Marie
Michèle Alliot-Marie se lance dans la course à l’Elysée sans passer par la case primaire / ©maxppp
Ajouter un commentaire