Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan estime que ses adversaires sont "une arnaque incroyable"

Nicolas Dupont-Aignan est candidat à la présidentielle de 2017. Invité ce lundi 2 janvier sur le plateau d’LCI, il a profité de l’occasion pour tacler ses adversaires de gauche comme de droite. Le maire de Yerres s’est plaint d’un manque de "renouvellement de la classe politique."

Seul contre tous. Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle de 2017, juge sévèrement ses adversaires. Invité ce lundi 2 janvier sur le plateau d’LCI, le leader de Debout la France, s’en est pris à ses adversaires : "On veut recycler ceux qui ont échoué. Si je suis candidat c’est parce que je ressens, comme une très grande majorité des Français que cette élection présidentielle, si elle continue à être préparée comme cela, avec seulement des jeux politiciens pour dissimuler les programmes qu’il y a derrière, toujours les mêmes, ça risque d’être un fiasco." Difficile de ne pas y voir une nette allusion à François Fillon et Manuel Valls. Ce n’est pourtant pas non plus la première fois que Nicolas Dupont-Aignan se présente à la présidentielle, mais il signale que lui n’a jamais gouverné. Le député-maire d’Yerres ne doute ni de sa candidature, ni de son programme. Il se montre "convaincu" de son projet : il est celui qui "redressera le pays."

Nicolas Dupont-Aignan juge sévèrement ses adversaires de droite comme de gauche

Nicolas Dupont-Aignan s’en est à nouveau pris à ses concurrents, déplorant le manque de renouvellement de la classe politique : "Depuis 30 ans, la gauche et la droite ont exactement gouverné le même nombre d’années, c’est incroyable. Ce sont les mêmes, ceux qui ont été solidaires de tous les choix, qui se représentent : les doublures." Le candidat à la présidentielle n’hésite pas même à parler d’"arnaque" quand il évoque les projets de ses concurrents à la présidentielle : "Quand les Français vont commencer à lire les projets, ils vont bien s’apercevoir de l’arnaque. Mais d’une arnaque incroyable. Monsieur Macron se fait passer pour neuf, mais il a inspiré Hollande, c’est lui qui a été ministre de l’Economie. Monsieur Fillon se fait passer pour neuf, mais il a été de tous les gouvernements et il a été Premier ministre. C’est ahurissant, c’est un nuage de fumée."

Lors de cette interview, le candidat de Debout la France s’est également révolté contre les exclusions d’Henri Guaino et de Gérard Filoche aux primaires de leur parti. Le candidat à la présidentielle s’insurge : "Les deux personnalités qui pensaient différemment au sein des Républicains et du PS ont été exclues des primaires. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu'on organise un cirque, une fausse compétition et derrière, on ne parle pas des autres." Le premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire aura lieu le 22 janvier prochain.

Présidentielle 2017 : Nicolas Dupont-Aignan estime que ses adversaires sont
Nicolas Dupont-Aignan juge sévèrement ses adversaires de droite comme de gauche à la présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire