Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Nicolas Sarkozy tacle François Bayrou et se répète

Ce mardi 15 novembre sur RTL, Nicolas Sarkozy s’est une nouvelle fois attaqué à François Bayrou. Il n’est pas en accord avec les idées du président du Modem et affirme ne pas vouloir dépendre de François Bayrou en 2017. Des propos qu’il avait déjà tenus, presque mot pour mot, deux semaines plus tôt au micro de France Info.

Il y a de l'écho. Nicolas Sarkozy n’en finit plus de s’attaquer au président du Modem, depuis son ralliement à Alain Juppé. Et l’ancien chef de l’Etat critique tellement François Bayrou, qu’il semble ne plus avoir d’arguments contre lui, et martèle donc les mêmes idées à chaque interview…

Invité sur RTL ce mardi 15 novembre, l’ancien chef de l’Etat ironise : "On n’est pas dans la cour de récréation, la question n’est pas d’avoir un problème personnel avec François Bayrou, ça n’a aucun sens." Pour ensuite tacler le président du Modem et son programme : "C’est un problème politique majeur. Il propose de créer une tranche d’impôt sur le revenu à 50%. Il propose de régulariser tous les étrangers en situation irrégulière. Il a refusé de voter la réforme des retraites que j’ai proposé avec François Fillon, passant l’âge de la retraite de 60 à 62 ans. Comme dans le même temps on doit continuer à augmenter l’âge de la retraite, je ne vois pas ce que je ferais avec lui." L'ancien chef de l'Etat finit par dénoncer : "Pendant 5 ans, François Hollande a été l’otage du Front de gauche et des écologistes. Je ne veux pas demain être l’otage de Monsieur Bayrou, qui vote constamment pour la gauche."

Les mêmes propos deux semaines plus tôt

Des propos que Nicolas Sarkozy avait déjà tenus presque mot pour mot au micro de France info le 2 novembre dernier. Il déclarait : "Je ne veux pas que, demain, la future majorité soit otage de M. Bayrou. Regardez Hollande avec les écolos ! Quel sera le Fessenheim d'Alain Juppé s'il fait cet accord avec M. Bayrou ?" L’ancien chef de l’Etat avait également rappelé son problème stratégique avec le président du Modem : "Il a refusé de voter la réforme des retraites en 2010, il a voté la motion de censure contre François Fillon (...) Il est contre l'interdiction du voile, il veut le vote pour les étrangers... Son projet était aux antipodes de celui que je défends." A moins d’une semaine du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy ne semble plus très inspiré.

Présidentielle 2017 : Nicolas Sarkozy tacle François Bayrou et se répète
Nicolas Sarkozy semble se répéter lors de ses interviews / ©maxppp
Ajouter un commentaire