Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron est "Monsieur X"

En pleine campagne, Arnaud Montebourg ne perd jamais une occasion de tacler ses adversaires. Invité ce lundi matin sur Europe 1, le candidat de la primaire à gauche s’en est pris à Emmanuel Macron. L’ancien ministre du Redressement productif a reproché à son ex-collègue d’être le "Monsieur X" de cette campagne.

Quête d’identité. Donné favori dans la course à la primaire de la Belle Alliance Populaire selon un récent sondage, Arnaud Montebourg doit également composer avec les candidatures à gauche de Jean-Luc Mélenchon et d’Emmanuel Macron. Sur Europe 1 ce matin, le chantre du made in France s’en est pris à l’ancien ministre de l’Économie pointant du doigt son programme. "Il y a une demande de nouveauté et de réflexion nouvelle. Je ne suis pas sûr que les propositions d’Emmanuel Macron, que pour l’instant nous ne connaissons pas, soit tout à fait nouvelles", déclare-t-il. "Emmanuel Macron est Monsieur X. Il dit ‘je ne suis ni de droite ni gauche’. C’est quand même assez peu clair. Je ne sais pas ce qu’il veut faire sur la démocratie. Il a un projet idéal sur l’Europe, mais qui n’est pas concret. Quelles sont les orientations de M. Macron ?", se demande Arnaud Montebourg.  

Le "ni-ni" d’Emmanuel Macron agace à gauche

La position d’Emmanuel en agace plus d’un à gauche. A l’occasion de la commémoration de la mort de François Mitterrand, dimanche 8 janvier, Bernard Cazeneuve n’y est pas allé de main morte pour critiquer l’ex-ministre de l’Économie. "Le clivage droite-gauche conservait toute sa force et toute sa pertinence et ô combien il avait raison", a-t-il déclaré avant de continuer sur l’ancien président socialiste. "Il acceptait que les partis de gauche puissent évoluer (…) mais pas au point de théoriser le ‘ni de droite, ni gauche’ qu’il considérait comme un ailleurs improbable. A moins qu’il ne fût la manifestation d’un opportunisme cynique dans des circonstances particulières ou d’une confondante immaturité", a-t-il lâché.

Emmanuel Macron semble mettre un point d’honneur à naviguer entre droite et gauche. Dans son livre "Révolution", l’ex-banquier d’affaires se présente comme un homme de gauche libéral qui n’appartient à aucun parti politique. "C’est à mon pays seul que va mon allégeance, non à un parti, à une fonction ou à un homme",écrit-il. 

Présidentielle 2017 : pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron est
Arnaud Montebourg a accusé Emmanuel Macron d’être le "Monsieur X" de cette élection présidentielle / ©maxppp
Ajouter un commentaire
A lire aussi