Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Pour Bruno Retailleau, François Fillon est victime de ''Fillon Bashing''

Depuis sa victoire à la primaire de la droite et du centre, François Fillon est la cible de nombreuses critiques de la part de la gauche et de l'extrême-droite. Pour son porte-parole Bruno Retailleau, son candidat est victime de ''Fillon-bashing''.

Le ''bashing'', cette vaste opération de dénigrement, ne serait-elle plus réservée à François Hollande ? C'est en tout cas ce que dénonce Bruno Retailleau, dans le Figaro ce samedi. ''Nous sommes en plein ''Fillon Bashing''. Notre candidat est victime d'un lynchage à la fois médiatique et politique, avec la gauche et le Front national qui l'attaquent avec les mêmes mots'', rage le porte-parole de François Fillon.

En cause, les vives critiques de la gauche, ainsi que du Front national, sur la réforme de la sécurité sociale promise par François Fillon. Pour Bruno Retailleau, si son candidat est si violemment attaqué, c'est parce qu'il inquiète. ''François Fillon s'attire les foudres de Marine Le Pen non seulement parce qu'il assume très clairement ses convictions, mais parce qu'il veut rompre avec le système dont le FN a besoin. Marine Le Pen ne fait pas campagne au nom du peuple, mais sur le dos du peuple'', dénonce-t-il encore.

Bruno Retailleau ouvre la porte à François Bayrou

Autre personnalité politique critique à l'égard de François Fillon : François Bayrou. Le président du MoDem, soutien d'Alain Juppé pendant la primaire de la droite, n'a pas encore officiellement rallié le candidat. François Bayrou juge que ''les orientations de François Fillon inquiètent'' et se refuse, pour l'heure, à lui accorder son soutien. Bruno Retailleau, tente un ultime appel du pied : ''François Bayrou peut tout à fait monter à bord'', assure-t-il. Avant d'ajouter ''mais qu'il ne s'attende pas à ce que nous changions de direction et encore moins de convictions ! Ce n'est pas le style de François Fillon de céder à la pression, d'où qu'elle vienne d'ailleurs'', prévient-il.

Le maire de Pau a réaffirmé, le 11 janvier dernier, ne pas soutenir ''à ce stade'' François Fillon. Le fera-t-il ? Rien n'est moins sûr. Sur Europe 1, François Bayrou a annoncé la sortie d'un livre-projet, dès le lendemain du second tour de la primaire de la gauche.

 

 

Bruno Retailleau - François Fillon
Le porte-parole de François Fillon, Bruno Retailleau, dénonce un ''Fillon bashing'' / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News