Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Pour Dominique de Villepin, Emmanuel Macron est "une start-up politique"

Depuis son grand meeting réussi Porte de Versailles à Paris, samedi 10 décembre, Emmanuel Macron fait beaucoup parler de lui. Invité au micro d'RTL ce lundi 12 décembre, Dominique de Villepin juge que le leader d’En Marche ! peut "bousculer le jeu à l’intérieur du PS"

Un garçon plein d’avenir. Emmanuel Macron est bien en marche. Lors de son dernier meeting, Porte de Versailles à Paris, il a su réunir plus de 15 000 militants. Une prouesse pour le candidat à la présidentielle qui s’est lancé dans la course à l’Élysée sans l’aide d’un parti. Emmanuel Macron l’a répété plusieurs fois, il n’est pas au parti socialiste, et d’ailleurs, il ne participera pas à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Dimanche 11 décembre, un autre a l'inverse, a par contre fait savoir qu’il participerait à la primaire: c'est Vincent Peillon. L’ancien ministre de l’Éducation a officialisé sa candidature à la présidentielle de 2017 au JT de 20h de France 2. A gauche, il y a donc de nombreux candidats lancés dans la course à l’Elysée. Invité sur RTL ce lundi 12 décembre, Dominique de Villepin a commenté ce nombre très important de candidatures. "Une foire d'empoigne ?" Dominique de Villepin répond : "Surtout congrès du PS, on a l’impression que les uns et les autres se positionnent pour gagner le congrès du PS. Plus que pour des primaires de la présidentielle."

De Villepin pense que Macron bouscule le jeu à l’intérieur du PS

L’ancien ministre des Affaires étrangères très critique à l’égard du parti socialiste voit en Emmanuel Macron des atouts : "Aujourd’hui le parti socialiste est mal placé, sur ce point de vue là on voit bien qu’Emmanuel Macron bouscule le jeu à l’intérieur du parti socialiste, comme il peut bousculer le jeu pour ceux qui sont aujourd’hui en tête, autant Madame Le Pen que François Fillon." Dominique de Villepin a ajouté au sujet du leader du mouvement En marche ! : "C’est une start-up politique qui est en train d’apparaitre sur l’échiquier. Une start-up politique, elle ne peut avancer que si elle continue d’innover, continue d’inventer. Je pense qu’Emmanuel Macron a les capacités pour poursuivre son chemin. S’il parvient à faire éclater le parti socialiste, ce qui me semble aujourd’hui relativement facile. Evidement son créneau et son positionnement changent de nature et il aura alors des atouts importants."

Dominique de Villepin n’est pas le seul à penser qu’Emmanuel Macron pourrait bien faire bouger les lignes. Ségolène Royal, dimanche 11 décembre, avait laissé entendre qu’elle ne fermait pas la porte à un possible soutien du candidat. La gauche n’est jamais apparue si divisée.

 

Présidentielle 2017 : Pour Dominique de Villepin, Emmanuel Macron est
Dominique de Villepin pense qu’Emmanuel Macron peut bousculer Marine Le Pen et François Fillon / ©maxppp
Ajouter un commentaire