Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : "Que les catholiques s'occupent de remplir leurs églises", s'insurge Louis Aliot

Invité de France Info, Louis Aliot, vice-président du Front National accuse l'église catholique d'avoir "craché" à la figure" auprès de son parti pendant de nombreuses années.

Un divorce qui dure depuis plusieurs années entre l'Eglise catholique et le parti du Front National. "De nombreux évêques ont dénigré le Front National". C'est ce qu'a affirmé le vice-Président du Front National, Louis Aliot sur France Info le lundi 26 décembre. Le conjoint de Marine Le Pen est intervenu sur l'église catholique estimant qu'une grande majorité des évêques de France lui ont "craché à la figure" pendant de nombreuses années.

"Depuis que je suis au Front National, pratiquement 30 ans, je n'ai jamais vu une immense majorité de catholiques voter pour nous, j'ai même vu une grande majorité d'évêques nous cracher à la figure et systématiquement dénigrer le Front National, ces personnalités et ces politiques".

"Que les catholiques remplissent leurs églises" 

Louis Aliot estime que "les catholiques, doivent s'occuper de remplir leurs églises, ce qui n'est pas gagné. Et qu'ils laissent les partis politiques gérer les affaires publiques", a-t-il déclaré au micro de France Info.

Cette sortie médiatique montre toutes les tensions entre le Front National et l'Eglise catholique. En 2011, Marine Le Pen avait d'ailleurs déclaré : "les curés devraient rester dans leur sacristie, surtout quand on voit leurs résultats".

Le Pape Français avait félicité Anne Hidalgo

Dans un courrier datant du 13 décembre, le Pape François avait félicité Anne Hidalgo pour le programme d'accueil des réfugiés mis en place à ce moment là par la Mairie de Paris. Le souverain Pontife lui avait alors écrit : "Je vous remercie pour votre participation au colloque, j'en ai suivi de près les travaux. Je sais vos initiatives, vos batailles personnelles et les obstacles que vous devez surmonter. C'est pourquoi je souhaite vous exprimer mon admiration et ma gratitude pour votre action avisée et votre persévérance en faveur de nos frères et soeurs réfugiés", avait-il écrit à Anne Hidalgo.

Présidentielle 2017 : Louis Aliot :
Invité de France Info, Louis Aliot, vice-président du Front National accuse l'église catholique d'avoir "craché" à la figure" auprès de son parti. / ©maxppp
Ajouter un commentaire