Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Rama Yade a reçu "deux tiers" des promesses de parrainages

Pour être candidate à l'élection présidentielle de 2017, Rama Yade a besoin de 500 parrainages. Pourtant peu visible dans les médias ces derniers mois, l'ancienne secrétaire d'Etat affirme être déjà avancée.

Rama Yade se fait rare dans les médias. Candidate à la Présidentielle de 2017, l'ancienne secrétaire d'Etat était l'invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Public Sénat et Sud Radio ce mardi 13 décembre. Exclue du Parti radical et au moment où tous les autres candidats enchaînent les discours et les meetings, Rama Yade se présente sans étiquette avec un profil centre droit. Alors que Rama Yade fête aujourd'hui ses 40 ans, le moment pour elle est venu d'exposer sa pensée sur la non-candidature de François Hollande, la situation en Syrie, ou encore sur le taux de remboursement de la sécurité sociale.

"On s'engage pour chercher les parrainages dans les communes dont les élus sont indépendants, puisque moi-même je suis une candidate indépendante. Mais je ne me suis pas contentée de cela, puisque le dialogue qui s'est noué entre-nous, dans les bureaux de chaque maire individuellement, dans des villages de 70 habitants, 200 ou 300  habitants, ce dialogue là a été un dialogue très instructif. Ce ne sont que des promesses, j'en suis à peu au deux tiers.", a-t-elle déclareé sur Public Sénat.

"C'est un véritable scandale cette histoire de parrainage, pour ça que je propose des parrainages populaires soit 500.000 citoyens qui puissent élire un candidat aussi. Les partis politiques pèsent de tout leur poids sur les élus, même indépendant pour mettre une pression au chantage sur les subventions. Il y a aussi un verrouillage démocratique organisé il y a quelques mois avec la publicité des noms des parrains pour intimider les élus qui seraient tentés de parrainer des candidats alternatifs".

Une couverture quasi totale de la sécurité sociale

L'ancienne secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l'Homme a aussi proposé de faire passer le taux de remboursement de la sécurité sociale de 70% à 90% c'est à dire une couverture quasi-totale" pour réduire le "poids des mutelles. Ca existe en Alsace et en Moselle, et je propose qu'on généralise ce système-là".
"Les mutuelles ne sont plus nécessaires ou si peu, il n'y a plus de forfait hospitalier ou si peu, mais par ailleurs, ça veut dire des caisses autonomes, bien sûr, et un tout petit relèvement du taux de cotiation des salariés parce que ce serait une cotisation individuelle et non pas collective". "Ce qui permettra aux caisses autonomes de faire évoluer ce taux de cotisation en fonction de l'équilibre de l'assurance maladie" a-t-elle expliqué. L'objectif de Rama Yade dans cette proposition, est de réduire le poids des mutuelles qui "remboursent de moins en moins".
Présidentielle 2017 : Rama Yade affirme
Pour être candidate à l'élection présidentielle de 2017, Rama Yade a besoin de 500 parrainages. Pourtant peu visible dans les médias ces derniers mois, l'ancienne secrétaire d'Etat affirme être déjà avancée. / ©maxppp
Ajouter un commentaire