Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite - Bernard Debré à Alain Juppé : "As-tu perdu la tête ?"

Le député Bernard Debré, soutien de François Fillon, s'est insurgé contre l’attitude d'Alain Juppé qu'il juge trop offensif dans l'entre-deux tours de la primaire de la droite et du centre.

Le ton monte d'un cran. Depuis le top départ du second tour, François Fillon et Alain Juppé se livrent un véritable combat médiatique depuis quelques jours. Avant le second tour de la primaire de la droite et du centre, le député Bernard Debré a publié une lettre ouverte sur son blog, selon nos confrères Le Figaro. A l'intérieur, il fustige le comportement d'Alain Juppé qu'il juge trop agressif dans les médias.

Dans cette lettre, il accuse le maire de Bordeaux de tenir des propos "nauséabondes" : "As-tu perdu la tête ? Que t’arrive-t-il, toi qui as été, je le rappelle, à l’origine de l’UMP, toi qui as été Premier ministre de Jacques Chirac, toi qui as été ministre d’Etat de Nicolas Sarkozy ?"

François Fillon et l'avortement

Bernard Debré est particulièrement virulent quand il s'agit de son candidat vedette, François Fillon : "'Comment oser affirmer que François Fillon soit contre l’avortement et veuille en abolir la loi ? Dis-toi bien que s’il en avait été ainsi, je ne l’aurais pas soutenu, moi qui suis chirurgien et qui ai vu les ravages mortels de l’avortement clandestin. (...) Ton affirmation est non seulement fausse, mais aussi et surtout nauséabonde.", a-t-il écrit dans sa lettre.

"Tu es devenu méchant et menteur"

Pour le député Les Républicains, Alain Juppé aurait dû retirer sa candidature et qu'il soit tombé si bas. "Je me suis donc trompé sur toi. Tu es devenu méchant et menteur.", affirme-t-il dans ses propos chocs.  "Quel est ton but : être Président ? Tu sais au fond de toi que cela n’est plus possible. Salir ton camp par des mensonges éhontés n’est pas acceptable. Je suis triste et révolté, je voulais te le dire avec force."

Selon Le Figaro, l'entourage d'Alain Juppé s'est refusé de commenter ces accusations, tout en glissant un petit tacle à son adversaire : "Bernard Debré avait préparé son ralliement peu de temps avant le premier tour".

"Alain Juppé se vautre"

Bernard Debré était l'invité de Public Sénat ce mercredi 23 novembre. Il a encore une fois accusé son confrère Alain Juppé d'aller beaucoup trop loin dans ses attaques concernant l'IVG : "Alain Juppé se vautre dans le mensonge. Si François Fillon avait été contre l'IVG, je ne l'aurais pas soutenu", avait-il déclaré.

Bernard Debré s'insurge contre l'attitude d'Alain Juppé dans une lettre ouverte.
Bernard Debré s'insurge contre l'attitude d'Alain Juppé dans une lettre ouverte. / ©maxppp
Ajouter un commentaire