Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite - Le débat : François Fillon et Alain Juppé règlent leurs comptes sur l'IVG

François Fillon et Alain Juppé se rendent coup pour coup dans ce débat et en profitent pour s'expliquer sur les dernières attaques tout au long de la primaire Les Républicains.

Le débat s'intensifie entre les deux candidats de la primaire de la droite et du centre. François Fillon a été interrogé sur la polémique lancée par Alain Juppé concernant l'avortement. "François Fillon est devenu depuis quelques jours une sorte de conservateur moyennâgeux, est contre l'avortement. Est-ce que vous avez entendu François Fillon voter contre un texte favorisant l'IVG ? Je ne toucherai à rien dans ce domaine", a-t-il déclaré. "C’est la loi Veil, j’ai une grande admiration pour ce qu’elle a fait. Et je trouve que ce procès n’est pas correct. Sur le plan juridique, un droit fondamental est inscrit dans la constitution, ce qui n'est pas le cas de l'IVG. C'est pour ça que nous n'aurions pas dû avoir ce débat, qui est stupide", s'est exprimé François Fillon sur le plateau.

Alain Juppé s'exprime à son tour. "Je n'ai fait aucun procès à François FIllon" sur la question de l'avortement. "Pour moi, l'interruption volontaire de grossesse est un droit fondamental. Depuis quelques mois, je suis victime d'une campagne ignominieuse. J'ai été surnommé Ali Juppé, grand mufti de Bordeaux. Cette campagne me fait beaucoup de mal. Je n'ai jamais entendu un seul de tes lieutenants condamner cette campagne", regrette Alain Juppé. Il s'interroge ensuite sur une association d'extrême droite soutient François Fillon : "Je lis dans la presse qu’une officine, Riposte laïque, a participé à cette campagne. Je lis aussi que cette officine te soutenait. Est-ce que c’est le cas ? Est-ce que tu la condamnes ?"

Avortement : "Je n'ai rien à voir avec cette attaque"

François Fillon répond sans hésitation : "Je ne connais pas cette organisation. Je n'ai rien à voir avec cette attaque. (...) Mais il ne faut pas exagérer non plus. Quand je me fais traiter d'homophobe tous les matins, je ne t'ai pas entendu prendre ma défense. Chacun est grand. J'ai toujours dit que j'avais une grande affection pour Alain Juppé. Je ne t'ai jamais attaqué sur des questions personnelles, donc j'ai été choqué de t'entendre dire que je remettrai en cause le droit à l'avortement", a finalement réagi le député de Paris à la question d'Alain Juppé.

Primaire à droite - Le débat : François Fillon et Alain Juppé règlent leurs comptes sur l'IVG
François Fillon et Alain Juppé règlent leurs comptes sur l'IVG / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News