Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite - le débat : Valérie Pécresse moquée par Anne Hidalgo et les internautes sur Twitter

Lors du débat de l’entre-deux-tours de la primaire de la droite et du centre qui avait lieu ce jeudi 24 novembre, les internautes ont moqué les différentes mimiques adoptées par Valérie Pécresse. Celle qui a préféré soutenir Alain Juppé, a tenté de faire bonne figure devant les caméras. La maire de Paris, Anne Hidalgo, dénonce elle, "une figure flippante."

Mise à jour à 12h30. Sur son compte Twitter, Valérie Pécresse "prend acte du message d'excuses adressé par Anne Hidalgo pour des propos qu'elle juge "débiles et scandaleux" tweetés depuis son compte."

Mise à jour à 11h19. Anne Hidalgo a démenti vendredi être à l’origine du message sur son compte Twitter moquant l’attitude de Valérie Pécresse lors du débat de l’entre-deux-tours de la primaire de la droite et du centre. Un commentaire publié, selon elle, par son community manager : "Mon community manager a publié par erreur sur mon compte un tweet parfaitement déplacé qu'il voulait publier sur son compte personnel. Je déplore et je regrette cette erreur, qui ne correspond pas à l'idée que je me fais du débat public."

Le 1er novembre dernier, Valérie Pecresse, tout sourire, annonçait à qui voulait l’entendre qu’elle soutenait Alain Juppé. Pour elle pas de doute, il était le meilleur candidat pour remporter la primaire de la droite et du centre. Selon l’élue francilienne, Alain Juppé est ‘"le meilleur choix pour le pays aujourd’hui.’’ Un temps pourtant proche de François Fillon, Valérie Pecresse avait finalement décidé de rallier le favori des sondages de l’époque : Alain Juppé. Un soutien qui n’a pas été très bien accueilli du côté de l’ancien Premier ministre. Selon un information du Point, les soutiens de François Fillon surnommeraient la Présidente de région : "Valérie Traîtresse."

La donne a changé, et Valérie Pecresse tente de s’adapter

Mais de l’eau a coulé sous les ponts depuis. Le premier tour de la primaire de la droite et du centre est passé et François Fillon a enregistré un score de 44.1%, battant avec une nette avance le maire de Bordeaux qui n’a récolté que 28.6% des voix. Et si François Fillon remportait finalement le second tour de la primaire de la droite et du centre ? Une mauvaise nouvelle pour Valérie Pécresse. Du coup, au débat de l’entre-deux-tours de la primaire, l’élue francilienne a tenté de faire bonne figure devant les caméras. Une attitude qui n’est pas passée inaperçue. Anne Hidalgo dénonce sur Twitter : "Elle a simplement confondu "bonne figure" et "figure flippante." Un tweet de la maire de Paris qui a été effacé depuis, selon une information du Lab Europe1. Sur Twitter les internautes s’en donnent également à cœur joie : "Coquine, mutine, pensive, joyeuse, sérieuse …Valérie Pécresse était magique ce soir" ou encore "Valérie Pécresse sourit depuis 44 minutes sans interruption et bat donc le record de Victoria Silvstedt sur la roue de la fortune en 2003." Si François Fillon remporte la primaire de la droite et du centre, il pourrait bien faire payer à Valérie Pécresse sa dernière trahison.

 

 

Primaire à droite - le débat : Valérie Pécresse moquée par Anne Hidalgo et les internautes sur Twitter
Valérie Pécresse a été la cible de moqueries lors du débat de l’entre-deux-tours de la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News