Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite : François Fillon attaque violemment François Hollande

En meeting Porte de Versailles à Paris, François Fillon s’est lancé dans une violente charge contre François Hollande, désormais désigné comme son ennemi numéro 1. Il en a également profité pour assurer qu’il n’était pas socialiste.

Porte de Versailles ce vendredi soir, le nouveau grand favori de la primaire de la droite et du centre donnait son dernier grand meeting. À moins de 48h du second tour, François Fillon s’est à nouveau féliciter de sa fulgurante popularité, quitte à exagérer les chiffres. ‘’Il y a trois ans j’étais seul ou presque, ce soir vous êtes près de 10 000’’, arguait-il devant une foule conquise. En réalité, les militants étaient plus ou moins 2000, la salle étant prévue pour accueillir au maximum 6000 places, dont de très nombreuses étaient encore vides ce soir.

Réaffirmant ses propositions économiques, augmentation de la TVA, suppression de 500 000 postes de fonctionnaires, réforme de l’assurance maladie, François Hollande a eu cette phrase *choquante* : ‘’Oui, je l’avoue, je ne suis pas socialiste !’’, a-t-il déclamé. Le public, en transe, a adoré et salué cette sortie choc d’une salve d’applaudissements.

François Fillon lance une violente charge contre François Hollande

L’occasion, aussi, pour François Fillon de désigner son ennemi N°1 : François Hollande. Déjà convaincu de sa victoire au second tour, l’ancien Premier ministre assure ‘’qu’Alain Juppé n’est pas [son] ennemi parce que [son] ennemi, c’est le déclin de la France.’’ Dont est responsableFrançois Hollande, selon lui, comme il l’a largement expliqué dans une violente charge. ‘’Au cours de ce quinquennat, François Hollande a plus dégradé la fonction qu’il occupe qu’aucun autre de ses prédécesseurs (…) l’étroitesse de ses vues et l’inconstance de ses choix signent son échec. Un homme qui ne gouverne que pour son image, ruine son action et au final ruine son image’’, a attaqué François Fillon.

‘’La souveraineté française ne peut être incarnée par un homme qui navigue à vue dans son propre pays’’, a-t-il poursuivi avant de comparer le chef de l’État à l’ancien président Paul Deschanel, ridiculement tombé sur les voies alors qu’il ouvrait la fenêtre de son compartiment. ‘’François Hollande, c’est un Paul Deschanel qui tombe du train toutes les semaines depuis cinq ans et qui remonte imperturbable en souriant dans son petit wagon’’, s’est-il amusé. La foule, elle, a adoré. 

François Fillon
François Fillon s'en est violemment pris à François Hollande / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News