Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Primaire à droite : François Fillon déjà persuadé de sa victoire au second tour

Le clan juppéiste espère que la popularité de François Fillon va s’essouffler au second tour de la primaire de la droite et du centre. L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, très à l’aise avec ses 16 points d’avance, envoie balayer un tel risque de retournement de situation.

C’est le pari que fait Alain Juppé à J-6 du second tour de la primaire de la droite et du centre : celui que les électeurs de François Fillon n’ait pas pris la mesure de ses propositions économiques, que lui-même juge ‘’inapplicables’’. Suppression de 500 000 postes de fonctionnaires, suppression des 35h avec possibilité pour les entreprises d’allonger le temps de travail hebdomadaire jusqu’à 48h, augmentation de la TVA, austérité drastique pour réaliser 110 milliards d’économie : la liste est longue et constituera l’angle d’attaque des juppéistes pour espérer combler leur retard sur François Fillon.

Pourtant, avec ses 16 points d’avance au premier tour, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy ne semble pas s’inquiéter une seconde des attaques à venir. ‘’Je crois que les Français qui ont choisi alors que tous le système politico-médiatique leur indiquait que je n’avais aucune chance, alors qu’on leur disait que mon programme est un programme difficile et je reconnais qu’il est difficile (…) Pour que ces Français aient choisi à un pourcentage aussi élevé de me soutenir, c’est qu’ils ont adhérés à ce projet donc je ne crains pas de retournement’’, a-t-il assuré sur TF1 ce lundi soir.

Alain Juppé attaque François Fillon, ‘’une tentative pour remonter la pente’’

Attaqué par Alain Juppé sur sa vision ‘’traditionnaliste’’ et ‘’rétrograde’’ de la société française quelques minutes plus tôt sur France 2, François Fillon répond ‘’ne pas s’excuser de défendre des valeurs’’. ‘’On est manifestement dans une caricature, dans une tentative pour remonter la pente. J’entendais tout à l’heure Alain Juppé préférer le pape François à la Manif pour Tous, je ne suis pas sûr qu’il ait totalement écouté et lu le Pape François parce que sur la plupart des sujets sur lesquels Alain Juppé semble vouloir me contester, le Pape François dit la même chose que moi’’, a taclé d’emblée l’ancien Premier ministre.

‘’Je défends la famille, je défends l’autorité de l’État, je défends le fait qu’on aime son pays. Peut-être que ça paraît ringard sur un plateau de télévision mais je vous assure que dans le cœur des Français, c’est pas ringard du tout’’, explique-t-il. Dans quelques jours, les deux candidats à l’investiture Les Républicains pour l’élection présidentielle pourront s’affronter, non plus par caméras interposés, mais en face à face. Le dernier débat de la primaire de la droite et du centre se tiendra jeudi 24 novembre, en direct sur TF1, France 2 et France Inter.

Le FN s'inquiète de la victoire de François Fillon à la primaire de droite
François Fillon convaincu de sa victoire au second tour / ©maxppp
Ajouter un commentaire